La Nouvelle Tribune

L’He Mitokpè contre la limitation du droit de grève à 10 jours par an au Bénin

La proposition de loi visant à accorder 10 jours de grève aux travailleurs dans une année a fait l’objet d’un débat à la commission des lois de l’Assemblée nationale hier mercredi 29 août. Interrogé par Rfi, un député de cette commission dit s’opposer farouchement à cette initiative parlementaire.

Guy Mitokpè, le député de la minorité parlementaire est vent debout contre la proposition de loi qui vise à limiter à 10 jours le droit de grève des travailleurs de l’Etat par an. « En commission, j’ai voté contre parce que j’estime que c’est une restriction des libertés. J’ai expliqué avant de passer au vote.J’ai expliqué que, il est inadmissible dans une République de confectionner des lois , de concevoir des lois sans se rabattre sur l’histoire de ce pays » a t-il déclaré au micro de Rfi.

Pour le secrétaire général du parti Restaurer l’Espoir, la lutte de la classe  ouvrière, la lutte  des travailleurs a eu impact considérable sur le multipartisme dans notre pays, dans la progression de notre pays. Il n’est donc pas question qu’on confère aux travailleurs 10 jours de grève dans une année. « C’est une  restriction des libertés »martèle le député  avant d’ajouter qu’il ne donnera pas sa  caution pour un tel acte.  D’après lui, il vaut mieux dire aux travailleurs  qu’ils n’ont plus le droit de grève.