Ce qui était prévu a fini par arriver. Au Nigéria, le président du Sénat, Bukola Saraki, ancien allié du président Muhammadu Buhari va le défier à la prochaine présidentielle dans le pays. L’annonce officielle a été faite il y a quelques heures.Il avait à de nombreuses reprises critiqué le pouvoir du président Muhammadu Buhari avant de se décider à quitter le bateau présidentiel (le parti APC) pour rejoindre le PDP, parti de l’ancien président Goodluck Jonathan. Il était donc attendu sur la question de sa candidature à la prochaine présidentielle dans le pays. C’est désormais chose faite :  Bukola Saraki, âgé de 56 ans sera le candidat du PDP à la prochaine présidentielle.

En rejoignant le parti de l’ancien président Goodluck Jonathan battu par Muhammadu Buhari, Bukola Saraki espère réaliser l’exploit. Pour rappel, depuis quelques mois, l’ancien président nigérian répète à qui veut bien l’entendre que son parti reprendra le pouvoir en 2019. Il n’a pas non plus oublier les humiliations subies dès la prise de pouvoir de Buhari qui l’a accusé de détournement et a écroué certains ministres. Le pari est donc lancé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire