Boni Yayi doit se rendre au Mali ce jeudi 09 août 2018. Le chef de la mission d’observation électorale de l’Union africaine est attendu dans le pays pour remplir sa mission comme au premier tour de la présidentielle malienne le 29 juillet dernier.Le retour de Boni Yayi dans le pays est souhaité par les autorités maliennes. Elles ont saisi l’organisation panafricaine pour qu’elle renvoie une mission d’observation dans le pays pour le second tour de la présidentielle. L’UA a décidé de reconduire l’équipe dirigée par l’ancien président du Bénin. En effet, l’organisation panafricaine a apprécié l’engagement et surtout le dévouement dont le Béninois a fait montre lors du 1er tour de la présidentielle au Mali.   

L’équipe  conduite par Boni Yayi va remplir la même mission qu’au 1ier tour du scrutin. Elle aura à observer et analyser la conduite du scrutin, en se tablant sur les dispositions de la charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance.

 

10 Commentaires

  1. Le peuple malien n’est pas ignorant comme nos leaders de l’Union africaine pensent. Notre démocratie n’a pas besoin d’une expertise téléguidée..

  2. C’est une insulte à l’Afrique qu’on demande à ce monsieur de conduire une mission électorale quant on sait ce qu’il a fait en matière d’élection chez lui.
    N importe quoi.

    Ibk aurait pu le solliciter pour passer au premier tour comme il en a le secret. Et pendant qu’on y est, il peut enroler Robert Dossou.

  3. IBK aurait été beaucoup mieux inspiré de solliciter l'”expertise” de Yayi bien avant le premier tour qu’il ne se serait pas retrouvé dans le piège du second tour qui se dresse devant lui. La methode Yayi c’est no second round.

  4. De l’expertise en KO?
    Le Mali doit solliciter aussi l’expertise de Robert Dossou pour que l’équipe soit complète.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire