Bénin: Le présumé assassin de Dangnivo a reçu un “mystérieux” coup de fil selon son avocat

Bénin:  Le présumé assassin de Dangnivo  a reçu un “mystérieux” coup de fil selon son avocat

Le procès de Pierre Urbain Dangnivo s’est poursuivi ce matin à la Cour d’appel de Cotonou avec de nouvelles révélations.

Procès Dangnivo au Bénin : L’enveloppe contenant les résultats du test adn ouverte ce matin

Selon la radio nationale, Me Théodore Zinflou avocat de la défense a fait savoir que son client Kossi Alofa a reçu un coup de fil hier nuit en prison. Le ministère public a indiqué qu’il n’était pas au courant de ce fait. Il lui demande de l’informer la prochaine fois pour qu’il vérifie. Au  cours de la même audience Emmanuel Opita l’avocat général a lu une lettre du ministre de la justice.

Dans ce courrier, Sévérin Quenum lui demande de prendre des mesures nécessaires pour creuser d’avantage les enquêtes surtout après les déclarations faites par le présumé auteur de l’assassinat de Pierre Urbain Dangnivo. En effet Kossi Alofa avait fait savoir hier, que l’affaire était une comédie.A l’en croire, c’est le colonel Sévérin Koumasségbo et l’adjudant-chef Lucien Dégbo qui lui ont demandé de se faire passer pour  l’assassin de Pierre Urbain DangnivoIls lui ont promis  en retour une récompense s’il faisait ces faux aveux.

Il faut noter que la Cour dirigée par Hubert Arsène Dadjo a suspendu l’audience pour se prononcer sur une demande du ministère public.Ce dernier a souhaité que la  cause soit renvoyée à  une session ultérieure surtout après la lettre qu’il vient de recevoir du ministre de la justice.

 

Commentaires

Commentaires du site 8
  • Avatar commentaire
    afro noire Il y a 1 mois

    le bout du tunnel est proche et j’ai peur ceux qui hier étaient ce prenaient comme les bons samaritains de cette nation deviennent les assassin du peuple AOTCHO MINAN GAN DIAN THÉÂTRE

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 1 mois

    …portées par “Alofa” et non Amie

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 1 mois

    @Aziz comment un État peut il sauter?
    Plus sérieusement, ces accusations portées par Amie à, étaient connues avant la suspension du procès en 2015 où 2016. Mais Yayi et son ministre de la Justice n’avaient pas cru bon d’en creuser les conséquences car leurs proches étaient indexés…..

  • Avatar commentaire
    Pacifique Il y a 1 mois

    Il est évident qu’avec les déclarations faites par le principal accusé, la cour n’a pas d’autees choix que d’appeler ces nouvelles personnes indexées à la procédure. Le renvoie à une session ultérieure me semble donc justifié pour une bonne administration de la justice. Et je suis tout à fait d’accord nous sommes en plein dans une grosse affaire d’Etat et j’espère seulement que la justice de mon pays n’aura pas peur de se brûler les ailes car elle se rapproche inexorablement du soleil comme icare

  • Avatar commentaire
    Madampol Il y a 1 mois

    Personnellement je suis surpris qu’après toutes les informations assez précises fournies par le principal accusé juste avant la suspension du procès il y quelques années, rien n’ait été fait pour vérifier ses dires. Ce sont des accusations graves, il donne des noms, des dates, des lieux, des faits assez précis. Plus une multitude de témoins de ces faits, et notre parquet qui attend la réception d’une lettre du garde des sceaux pour se bouger le cul. Une bande d’incapables

  • Avatar commentaire
    Nougboton Il y a 1 mois

    Aucune affaire d’état les amis rien de sérieux dans cette histoire fabriquée

  • Avatar commentaire

    Décidement..il me semble que c’est une affaire d’état..dont nous n’appréhendons pas…les ramifications..

    Si l’état doit sauter…afin qu’on sache la vérité..vraie…eh bien qu’il saute..