Procès Dangnivo au Bénin : L’enveloppe contenant les résultats du test adn ouverte ce matin

Procès Dangnivo au Bénin : L’enveloppe contenant les résultats du test adn ouverte ce matin

Le procès de Pierre Urbain Dangnivo a repris ce matin à la Cour d’appel de Cotonou. Après la composition définitive du jury l’audience a été suspendue pour reprendre demain matin.

Bénin: Le présumé assassin de Dangnivo a reçu un “mystérieux” coup de fil selon son avocat

La fête de la Tabaski n’a pas empêché la reprise du procès de  Pierre Urbain Dangnivo ce matin. Au début de l’audience Théodore Zinflu et Magloire Yansunu, avocats de la défense ont demandé si les ordonnances antérieures ont été approfondies. C’est l’avocat général Emmanuel Opita qui s’est chargé de leur répondre. Selon l’homme en toge, des prélèvements ont été faits aux frais de l’Etat pour vérifier l’identité du corps retrouvé à Womey. Ainsi donc, l’enveloppe contenant les résultats des tests adn a été ouverte devant la Cour, le ministère public et les avocats. Seulement les résultats n’ont pas été divulgués.

Après la composition définitive du jury, la Cour présidée par Hubert Arsène Dadjo a décidé de suspendre la séance. Elle reprend demain matin. Notons par ailleurs que l’avocat de la partie civile n’a plus soulevé l’exception d’inconstitutionnalité. Il a décidé d’y renoncer provisoirement pour faire avancer la procédure. Il faut signaler que la famille, n’ayant confiance en personne a voulu faire ses propres tests adn. Mais le médecin légiste choisi a décliné l’offre au motif qu’il ne voulait pas mettre sa vie en danger.   Les deux personnes accusées dans cette affaire étaient à l’audience ce matin. Il s’agit de Cossi Alofa et Donatien Amoussou. Ils sont poursuivis pour assassinat et complicité d’assassinat. Pour rappel Pierre Urbain Dagnivo, un fonctionnaire du ministère des finances avait disparu en 2010.On retrouvera plus tard son présumé corps chez un charlatan à Womey, un quartier de la commune d’Abomey-Calavi. La famille du disparu avait en son temps indiqué que le corps découvert n’était pas celui de son fils.

 

Commentaires

Commentaires du site 7
  • Avatar commentaire
    Romaric Picasso Il y a 3 mois

    C’est de la pure impasse. Rien que des dijointés, des fondement sans fin, des trouillards

  • Avatar commentaire
    Georges s. Il y a 3 mois

    plus rien ne m’étonne dans ce coup monté
    c’est juste un scénario qui n’a ni début ni de fin
    ici c’est le Benin

  • Avatar commentaire
    Lambert Il y a 3 mois

    Trop c’est trop, dans quel pays sommes-nous ? Il faut que la justice aille au fonds de cette affaire pour que les vrais criminels soient condamnés, sinon un jour notre président disparaitra et on nous dira<> comme affaire de tentative d’empoisonnement.

  • Avatar commentaire
    Marc GNANHOUI Il y a 3 mois

    Réouverture du dossier DANGNIVO, nous voulons une clarification des faits après 8 ans

  • Avatar commentaire
    SONAGNON Il y a 3 mois

    Il est incompréhensible que ne corps retrouvé fasse encore l’objet d’interrogation.

    Nous sommes au 21 ème siècle tout de même!!!

  • Avatar commentaire
    Prince Toffa 1er Il y a 3 mois

    De l’embrouillamini total. Les résultats de tout test d’ADN n’ont de valeur que lorsqu’il y a matière à comparaison. On va les comparer à quoi??? La famille résiste comme un roc. C’est de la pure impasse. Un non-lieu pointe à l’horizon.