Sénégal : après les déclarations de Karim Wade, Macky Sall appelle au dialogue

Sénégal : après les déclarations de Karim Wade, Macky Sall appelle au dialogue

Gracié, puis exilé au Qatar, depuis, 2016, Karim Wade, l'ancien "ministre, du ciel et de la terre", comme le surnommaient les Sénégalais, s'était fait assez discret, jusque-là.

Sénégal : le militaire français impliqué dans une bagarre a été arrêté

Mais, à l’occasion de la Tabaski, le fils de l’ancien président du Sénégal, Abdoulaye Wade, est sorti de son silence, et a tiré à boulets rouges, sur le successeur de son père, l’actuel président Macky Sall. Fortement mis en cause, par un rapport de l’ONG Amnesty International, l’image de l’actuel président sénégalais a été quelque peu entaché ces derniers jours. Le jour de la fête de Tabaski, Karim Wade, qui a fêté loin de ses terres, a tenu à rendre hommage au peuple sénégalais, sur son compte Facebook. Il a salué, l’esprit de tolérance et de fraternité du peuple sénégalais, avant de critiquer avec virulence, le président Macky Sall.

Dans son message, il a listé les principales difficultés, auxquelles est confronté, la société sénégalaise. Il a notamment dénoncé l’incapacité du pouvoir actuel, à résoudre les problèmes quotidiens des Sénégalais. Il a aussi évoqué, les différentes crises sans précédent, que connaît le pays.

L’ancien ministre, n’a pas été du tout tendre, avec le président Macky Sall. Il a notamment traité ce dernier, de beau parleur ignorant, et incompétent, qui a renié tous ses engagements. Selon lui, Sall, ne tiendra aucune de sa promesse.

À l’orée de la prochaine élection présidentielle, Karim Wade, a mis en garde contre une grave crise politique, qui couve en ce moment, et qui pourrait amener à des situations tendues, après les élections. Tout ceci, pourrait selon ses dires, débouché sur une situation d’instabilité, pour le pays.

La réponse du président Macky Sall, n’a pas tardé. Toujours à l’occasion de la Tabaski, ce dernier, condamne, les propos que tiennent certaines personnes, qui sont à l’extérieur du pays. Selon lui, ces individus, n’ont aucune légitimité pour apporter des critiques à sa fonction de président, il affirme, que personnes, ne peuvent ternir l’image du Sénégal.

Dans sa déclaration, il dit en substance, que ses fonctions ne lui permettent pas de mener des discussions inutiles et prône plutôt, un dialogue franc et direct. Il a appelé les différents acteurs de la scène politique, à plus de sagesse et de maturité politique, pour qu’ils travaillent ensemble, au mieux être du peuple sénégalais.

Selon les collaborateurs de Macky Sall, son message, n’était pas destiné à Karim Wade, mais à toute la classe politique du pays.

El Hadj Hamidou Kassé, ministre-conseiller en charge de la Communication a même affirmé ceci:

 “Karim Wade n’est pas notre problème. Ce n’est pas à lui que nous répondons”

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    DEME BABA Il y a 3 mois

    Toi qui est normal et juste n oublie pas que toi seul a occupé 4 voir 5 postes ministériels à toi seul pendant que les intellectuels sénégalais n existais que de nom.celon ton Per nous somme tous incopetant et toi tu étais meilleur que tous? Arrête ton baratin tu a pillé toi et tes mafieux nigérians que tu a introduit chez nous pour des crimes rituels que nous subissons aujourd’hui.in s’en fou de toi.

  • Avatar commentaire
    Libre Expression Il y a 3 mois

    LES POLITICIENS AU POUVOIR SONT TOUS AVEUGLES JUSQU’AU JOUR OU TOUT LEUR TOMBE SUR LA TETE.
    MAKHY SALL OU MAKHY PROPRE OUBLIE QU’IL EST DEVENU CE QU’IL EST AUJOURDHUI GRACE A ABDOULAYE WADE , PERE DE KARIM .
    JUSTE UNE INGRA,,,…,,…TI…,,,TUDE