Syrie : l’armée russe affirme que les Casques blancs ont livré des produits chimiques à des rebelles

Syrie : l’armée russe affirme que les Casques blancs ont livré des produits chimiques à des rebellesPhoto : Alexey DRUZHININ. AFP

Depuis 2011, la Syrie est confrontée, à une crise sans fin. Ce conflit, l'un des plus graves de ce siècle, a causé de nombreuses personnes, et le déplacement de milliers de Syriens.

Rencontre avec Poutine : aux USA, démocrates et républicains unis contre Trump

L’ONU, et de nombreux pays, comme la France, la Russie, les États-Unis, l’Iran, tentent de résoudre à leur manière, ce conflit, qui ne fait que s’enliser. Tout récemment, la Russie, allié indéfectible du régime de Bachar el-Assad, a affirmé, que la défense civile syrienne, qui est une organisation humanitaire de protection civile, connue sous le nom des casques blancs, a livré des composants chimiques à un groupe de rebelle.

Le groupe rebelle, dénommé Ahrar al sham, à ses bases, dans la localité d’Idlib, situé au nord-ouest du pays, et qui demeure, le dernier bastion des troupes rebelles. Selon les forces armées russes, des produits chimiques très toxiques, auraient été transporté dans une ville, proche de la ville d’Idlib.

Une dangereuse cargaison amenée dans le sud

D’après un haut gradé de l’armée russe, le général Alexeï Tsygankov, ces produits chimiques, étaient convoyés par certains membres des casques blancs, et ils seraient destinés à des combattants du groupe rebelle Ahrar al sham. La dangereuse cargaison, aurait été amenée dans le sud d’Idlib.

Les autorités russes, ont affirmé que les rebelles ont l’intention d’utiliser ces éléments chimiques, pour mener une attaque, qu’ils mettront ensuite sur le dos des forces gouvernementales, qui seront alors accusées d’avoir utilisé des substances chimiques contre des civils. Toute chose, qui pourrait justifier une intervention militaire occidentale, contre le régime de Damas.

Commentaires

Commentaires du site 0