Ne dit-on pas, que là où on trouve, assez de scientifiques, on trouve des innovateurs, des éclaireurs, des gens qui créent et qui transforment sans cesse. La science depuis fort bien longtemps a marqué considérablement notre sociétéLa science, est l’un des domaines, les plus importants, de notre société. En effet, vu les défis actuels, auxquels, est confronté notre monde, de la problématique du réchauffement climatique, à la question de l’alimentation des milliards d’individus qui peuplent la terre, en passant par l’apparition de nouvelles pathologies qui peuvent menacer notre espèce, la communauté scientifique, joue et jouera un rôle clé dans l’avenir. 

C’est sans doute cela, qu’a compris le président tchadien, Idriss Déby Itno. Il a récemment fait un constat qui l’a marqué et interpellé, au point qu’il a convoqué, les responsables en charge de l’Éducation nationale, de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique, de la fonction publiqueSelon les chiffres, pour la session 2018 du baccalauréat, sur 79.000 candidats, il n’y avait que 1000 postulants, inscrits dans des séries scientifiques. Tout simplement inquiétant, selon Idriss Déby, qui a affirmé, que les jeunes étudiants tchadiens, ne s’intéressent pas beaucoup aux matières scientifiques.

Vu cette situation, il a demandé aux responsables qu’il a convoqués, de prendre des mesures, afin de remédier à cette anomalie. l’initiative, est louable, de la part du chef d’État tchadien, mais prendre des mesures sans accompagnement, n’apportera rien. Il faut mettre en place, une vraie politique, qui permettra aux futurs scientifiques tchadiens, d’exprimer pleinement leur potentiel, et leurs savoirs.

18 Commentaires

  1. Attendez y a même pas cours 100% dans l’année on fait seulement Que 3 ou 4 mois et vous dites il n’y a pas des scientifiques ou bien vous voulez des scientifiques. Vraiment Ce n’est pas qu’une question de flouze. Au Tchad 🇹🇩 vraiment on est en retard. 

  2. Pourquoi le chef État ne se préoccupe pas de la situation actuelle que traverse le pays ? Si c’est que les jeunes tchadiens ne voient plus le côté scientifique c’est par ce que nous sommes manqués de la créativité des sociétés et il faut noter aussi les non_lettres qui occupent ces places.

  3. Si le système éducatif tchadien est entrain de mourir cest de la faute de Deby. Il dirige mal ce pays et d’une main de fer. Il ne veut pas se faire aidé et s’entoure de cancres.
    L’Etat ne crée pas d’emplois et les plus jeunes se décourage. Ce pays est entrain d’être anéanti

  4. La principale raison est que, pour nos jeunes, les sciences ne leur garantissent pas une réussite sociale à l’image de leurs politiciens partis de rien mais aujourd’hui très enviables dans les rues de Ndjamena.

  5. Ce minable dictateur de derby devrait plutôt s’inquiéter de la misère dans laquelle il maintient depuis plus d’une vingtaine d’année son peuple , dans un pays qui produit pourtant du pétrole 

    • Moi je rigole…quand je vois tous ces gens sauter en afrique..comme des cabris…nous saouler..avec état de droit….démocratie..patati patata….

      Le gènes,la mentalité,les comportements…d’aucun..africain…ne contiennent ses valeurs..

      Nous sommes tous des monarques en puissance…

      Ces valeurs..ne sont pas des prets à porter….

  6. Bien que je ne kiffe pas le mouvement rapp , je me garderai d’avoir un raisonnement à la agadjavi jusqu’à l’associer aux disciplines académiques ; lui académie a-t-il jamais fait une thèse en sociologie sur l’évolution de la musique rapp dans le monde , ses apports divers sur la jeunesse d’un pays , son origine , ses ramifications , ses travers , ce que cela rapporte pour les industriels et commerçants par la fabrique de leurs vêtements et autres articles , comment celà dans certains cas canalisent le trop d’énergie de la jeunesse souvent désœuvrée etc etc 

    • Hum!!!! Olla dans sa toge d’enseignant chercheur…Avec @aziz comme binôme … De quoi donner au Benin sa futur pair de prix Nobel n’est-ce pas?

      • Agadjavi , pour te répondre à là blé goudé : ” à pas connaître , à demander ” pour le prix Nobel , aziz et moi vous l’offrons , toi et talon qui souffrez d’être portés en triomphe 

  7. Tendance planétaire ” dixit agadjavi l’expert en ” godillisme ” , et que propose t’il à son ” deuguard ” de talon qui peine à faire sortir de terre , et donner corps à sa cité des sciences , sème – city ” , et quels sont les moyens pour la recherche dont serait doté cette cité et quels seraient les domaines réservés etc etc ? Que de prétentieux , rêveurs , aventuriers d’un jour , mais malheureusement pour les beninois experts en sciences pour les piller , les affamer , les asservir 

    • On peut debattre de plein de choses sans évoquer la politique. Arretes de voir Talon partout. Tu risques de finir à Jacquot.

      • Agadjavi comme par hasard à court d’argument veut nous faire croire que la politique n’est plus de la science ! 

  8. Ceci est une tendance planétaire. La jeune génération dans son écrasante majorité a plutôt horreur des sciences fondamentales.

    • leurs sciences fondamentales…c’est le rapp…et les bagarres…

      C’est normal…ce sont tous des petits..”rienneux”..adeptes de facilités..de petits kénési..et le sexe…

      • Moi je les trouve par contre hyper intelligents. Le souci est que cette intelligence n’est pas canalisée vers les disciplines académiques.Et c’est là on voit que les parents, les pouvoirs publics et la société en general sont tous défaillants.

        • Que voulez-vous ? Puisque le système éducatif produit en grande majorité des chômeurs. L’intelligence mis au profit du mérite académique n’est plus gage de réussite sociale. En sciences comme dans d’autres disciplines… Au final, ce sont les délinquants en col blanc, les Gay men et consorts qui sont en “état de grâce” et ont les honneurs de la société.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire