La tension entre la Colombie de Juan Manuel Santos et le Venezuela de Nicolas Maduro risque de monter dans les prochaines semaines. Et pour cause, le président Maduro a lancé une grave accusation contre son homologue venezuelien après avoir échappé à un attentat.Le président venezuelien Nicolas Maduro a échappé à une incroyable tentative d’assassinat lors d’un défilé militaire à Caracas. L’incroyable moment a été saisi par des caméras vidéos lors de l’événement. On peut y voir très rapidement des militaires s’attrouper autour du président Nicolas Maduro pour le protéger. Au moins un drone explosif a explosé près du stand présidentiel.

Loading...

Quelques heures plus tard le président vénézuélien a, dans une intervention télévisée accusé le président colombien et les mouvements d’extrême-droite de son pays, d’être derrière cet attentat : « Aujourd’hui, on a essayé de m’assassiner (…) Je n’ai pas de doute que le nom de Juan Manuel Santos est derrière cet attentat » a affirmé le président Maduro. Très vite, du côté du gouvernement colombien on a démenti cette information, affirmant qu’elle était sans fondement.

Plus tard, cette attaque a été revendiquée par un groupe rebelle se faisant appeler « Mouvement national des soldats en chemise » à travers un communiqué dans lequel les responsables affirment qu’ils ne supportent plus la misère ambiante et l’endoctrinement en cours dans le pays. Les autorités vénézuéliennes n’ont pas encore réagi à ce communiqué.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom