La vindicte populaire est toujours une réalité au Bénin et un jeune présumé voleur en a été victime dans la journée du mardi 21 août dernier. La scène s’est déroulée dans la commune de Sèmè-Kpodji précisément dans l’arrondissement d’Agblangandan au quartier Sèkandji Gbago. Accusé d’avoir volé une moto, le jeune homme a été arrêté dans la soirée du mardi par la population. Celle-ci s’est fait elle-même justice en le brûlant vivant.

1 COMMENTAIRE

  1. La moto coûte probablement au tour de 500 000 CFA, mais celui qui soustrait des caisses de l’Etat des milliards, le Bénin fait de lui Chef.

    Quel paradoxe????

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom