Attaques racistes : Angela Merkel a un message pour les Allemands

Attaques racistes : Angela Merkel a un message pour les Allemands

En Allemagne, la Chancelière Angela Merkel a décidé de réagir suite aux récentes manifestations racistes organisées dans la petite ville de Chemnitz, située à l'Est du pays.

Pénurie de main d’œuvre : l’Allemagne veut faciliter l’immigration professionnelle

En Allemagne, la question de l’immigration commence à prendre de plus en plus de place. En effet, la politique d’asile prônée par la chancelière Merkel suscite des interrogations et est d’ailleurs de plus en plus contestée au sein même de son propre camp. Récemment, c’est le ministre de l’Intérieur, Horst Seehofer, qui a avoué avoir noué quelques contacts avec son homologue italien, Matteo Salvini, pas vraiment reconnu pour son ouverture en matière d’accueil de migrants. 

Récemment, c’est Sahra Wagenknechtla chef de file du mouvement Die Linke, parti d’extrême gauche, qui a créé son propre mouvement intitulé « Aufstehen » (traduisez par : Debout, Réveillez-vous), mouvement censé rompre avec la politique de bon accueil actuellement mise en place par le gouvernement Merkel. À ces menaces politiques, s’ajoute une véritable fronde sociale.

Merkel, obligée de réagir, appelle à la mobilisation générale

En effet, dans la petite ville de Chemnitz, située en ex-Allemagne de l’est, de violentes manifestions ont lieu depuis quelques jours. Ces manifestations, dirigées par plusieurs groupes extrémistes et néonazis ont particulièrement choqué par leur message et la violence des faits. La raison ? Tout a en fait débuté après qu’un homme de trente-cinq ans ait été assassiné par deux demandeurs d’asile, venus d’Irak et de Syrie. Il n’en fallait pas plus pour qu’une récupération politique s’opère et c’est l’extrême droite qui s’est engouffré dans la brèche. Une situation inacceptable pour la chancelière, qui a appelé les Allemands à se mobiliser contre la « haine et l’ultranationalisme », appelant ses concitoyens à travailler ensemble afin de résoudre les problèmes sociaux auxquels le pays fait face.

Une situation qui pouvait paraître impensable, notamment à la vue du passé de l’Allemagne, mais qui n’étonne pas certains spécialistes, comme Jean-Dominique Giuliani, président de la Fondation Robert Schuman. En effet, selon lui, le monde entier est actuellement frappé par « la vague du réveil national », l’Allemagne elle, ne peut être une exception. Cependant, les choses semblent aller bien plus vite chez nos amis allemands qu’ailleurs. En cause notamment, une politique migratoire jugée trop rapide et trop violente par les Allemands qui n’ont pas encore digéré le fait qu’un million d’étrangers aient reçu le droit d’asile entre 2015 et 2016.

Commentaires

Commentaires du site 0