Bénin : Des jeunes à Parakou déclarent leur soutien à l’initiative de Nikki (déclaration)

Bénin : Des jeunes à Parakou déclarent leur soutien à l’initiative de Nikki (déclaration)

A la suite des jeunes de Nikki, des jeunes à Parakou, une ville de la partie septentrionnale du Bénin ont décidé de donner de la voix ce 23 Septembre 2018.

Bénin : Le nouveau président de la cour d’appel de Parakou installé hier

Le 08 septembre dernier à Nikki, des jeunes de cette région du pays s’était retrouvé au sein du creuset qui a plus tard été appelé “initiative de Nikki“. Au cours de leur sortie, ces jeunes avaient affirmé que sous le régime Talon, la partie septentrionale du pays était délaissée. Cela avait entraîné une levée de bouclier dans le camp de la mouvance puisque de nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer un discours “régionaliste“. Quelques jours plus tard, c’est à Parakou que des jeunes se sont réunis pour apporter leur soutien à cette initiative. Lire la déclaration ci-dessous.

Déclaration de l’Initiative de Parakou en soutien à celle de Nikki

Discours du Porte Parole de l’Initiative de Parakou
Parakou, le 23 Septembre 2018.
Jeunesse de Parakou,
Population de Parakou et environs,
Camarades membres du comité d’organisation de l’Initiative de Parakou
Chers amis,
Mesdames et messieurs,
Qu’il nous soit permis de rendre un vibrant hommage aux dignes fils du Bénin mort par la résistance dans le souci de la libération du peuple. Il s’agit de KABA, Béhanzin, Bio-Guerra, et autres…
Hommage également à nos anciens présidents épris de paix, de justice et d’équité : feux Hubert COUTOUCOU MAGA et Mathieu KEREKOU.

Mesdames et Messieurs

Soyez les bienvenus ici pour le lancement des activités de l’ « Initiative de Parakou » pour la résistance et la libération du peuple.
Votre déplacement massif prouve votre attachement à la préservation des acquis démocratiques de notre pays.
Nous exprimons nos sincères félicitations et gratitude à nos militants des comités et sous-comités qui ont travaillé d’arrache pied, pour rendre possible la tenue de cet évènement historique dans la commune de Parakou malgré les dispositions prises par les autorités préfectorales et municipales pour nous en empêcher.
Nous disons enfin merci à vous tous pour avoir offert votre disponibilité, vos compétences et expériences pour le lancement effectif des activités de cette initiative et ceci au prix de votre liberté et de votre vie.

Population de Parakou,

Cela fait environs 29 mois que notre pays est pris en otage par le Président Patrice Talon et ses alliés à travers une gouvernance anti-démocratique, anti social, une gouvernance clanique, prédatrice, scélérate, sauvage, dictatoriale, régionaliste, désastreuse et affameuse du peuple.

Tout ceci s’illustre par :

– Des persécutions, intimidations et acharnements haineux contre les fils et filles du Bénin que sont : Sébastien ADJAVON, Komi KOUTCHE, L’Honorable YOUSSOUF Saliou et Laurent METOGNON, TRAORE Moussa,Aboubacar YAYA, GARBA YAYA, Idrissou BAKO, Valentin Djènontin et autres qui refusent de sympathiser avec le diable;
– Des déguerpissements sauvages et inhumains des mamans et de nos femmes sans mesure préalable suspendant ainsi leurs différentes activités génératrice de revenu ;
– La fermeture de certaines sociétés d’Etat tel que : LE COTEB, LA SOBEBRA de Parakou, l’ONASA, la SONAPRA, le CARDER et autres, renvoyant ainsi des milliers d’employés au chômage avec pour Corollaire la misère et la famine dans les ménages ;
– Le non payement des salaires aux agents reversés du CHD/Borgou de la promotion 2008 depuis l’avènement de la rupture en 2016
– Le blocage de la mise en service de l’aéroport de Tourou qui est devenu un marché de pièces détachées pour l’aéroport international BERNADIN GANTIN de CADJEHOUN mettant en cause le développement équilibré du pays ;
– La suppression des bourses et secours universitaires et l’augmentation drastique des frais d’inscription qui passe de 15 000 à 150 000 FCFA limitant ainsi l’accès à l’Université aux enfants de pauvre ;
– La suppression de la gratuité de la césarienne, de la gratuité de la scolarisation des filles et autres mesures sociales prises par le régime défunt ;
– Blocage des 28 milliards du projet de contournement de Parakou devant servir à la construction des marchés, des centres de promotion sociales, des auto-gares, des centres de loisirs pour jeune…etc ;
– La lenteur de l’exécution du projet ORIO (eau pour tous) à Parakou 2043 pour un coût de 18 milliards ;
– Blocage des travaux des routes Banikoara-Ouèrèmou-Burkina Faso ; Gogounou-Bagou ; Ségbana-Kalalé, Kalalé-Nikki ; Pèrèrè-Parakou ; Guèné-Karimama ; Parakou-Kabo ; Bétérou-Tchaourou, Kassouela ; Banikoara-Kèrou ; Ouassa-Kouandé ; Natitingou-Boukoumbé-Péhunco….etc ;
– Le vote des lois scélérates telles que le code électoral pour écarter la jeunesse de toutes compétitions électorales,
– L’intégration dans le code électoral de Patrice Talon des dispositions visant à empêcher le suivi normal et transparent des élections telle que les l’interdiction de la présence des représentants des bureaux de vote dans l’opposition ;
– Le bradage du patrimoine national au profit des alliés de Talon et ceci au détriment des intérêts supérieurs de la Nation, et pour couronner tout ceci :
– La concentration de tous les pouvoirs dans les mains de Patrice TALON à travers la caporalisation et la vassalisation de la justice, le musellement de la presse et la transformation de l’Assemblée Nationale en une caisse de résonance avec le BMP (Bloc des mendiants Politiques) ;
– Et comme si tout cela ne suffisait pas ils ont décidé d’enfoncer le couteau dans la plaie à travers l’augmentation par la ruse et la rage des frais de communication puis des forfaits internet empêchant ainsi la jeunesse d’exprimer son ras le bol à travers les réseaux sociaux.

Chers camarades

Il y a actuellement une inquiétude profonde dans le cœur et l’esprit de la jeunesse du Bénin. Un doute général s’est installé dans le pays.
Ici à Parakou les fortes espérances nées de l’élection de Patrice Talon se sont totalement évaporées dans l’air nauséabond de la gouvernance entretenue et développée avec cynisme comme système principal de la gouvernance d’Etat pour la survie d’un régime acculé au parjure.
Vous constatez donc avec nous que Patrice Talon a échoué. On ne change pas une équipe qui gagne mais lorsqu’on a une équipe qui perd tout le temps, on la change très vite pour éviter qu’elle devienne un poison pour la communauté. Patrice Talon est un cancer pour le Bénin tout comme Charles TOKO, Maire mal élu de Parakou est un cancer pour la ville de Parakou. Patrice Talon est un régionaliste bon teint. C’est un pilleur, un prédateur et il s’est entouré de gens de sa trempe pour dépouiller le Bénin et disparaître.
Face à ce tableau sombre, nous jeunes patriotes et conscients de Parakou avons donc décidé de prendre notre destin en main pour éviter le chaos d’où l’ « Initiative de Parakou » pour la résistance et la libération du peuple.
C’est notre responsabilité de faire barrage à l’imposture et la jeunesse de Parakou à travers l’ « Initiative de Parakou » jouera pleinement et convenablement le rôle qui est le sien dans la défense des intérêts de la patrie quelque soit le prix à payer.

Chers camarades,

Malgré les intimidations et les menaces de tout genre de la Police et de la Justice de Patrice Talon, nous devons garder notre sérénité, car notre initiative est le seul remède efficace pour mettre un terme à cette gouvernance barbare qui tire le Bénin vers le bas.

Chers amis

La Jeunesse unie et libre de Parakou dit clairement non à ce mode de gouvernance de notre pays.
Nous disons fermement à Patrice Talon que : Trop c’est trop. La jeunesse en à marre. Ça suffit maintenant. Ecoutez la jeunesse ou dégagez vite ou alors la jeunesse sera obligée de vite vous déguerpir pour le bonheur du peuple.
Pour finir, puisque Patrice Talon dit n’avoir peur de personne, la jeunesse Parakoise lui répond en disant qu’elle non plus n’a peur de lui et est prête à résister pour le combattre.
La récréation est terminée. Le temps de l’action est arrivé pour réinventer un Bénin véritablement nouveaux.

Jeunesse de Parakou, debout !
Vive la République !
Vive le Bénin !
Vive l’Initiative de Parakou !
Vive Parakou !
Je vous remercie !

Commentaires

Commentaires du site 32
  • Avatar commentaire
    Lepatient Il y a 2 semaines

    Merci à tout un chacun de vous se disant du Nord, du Sud, du Centre, de l’Est et de l’Ouest pour les différents commentaires. Vous avez tous raison d’opiner sur les faits politiques de votre Pays. Cependant, avons-nous besoin de se lancer des mots sales avant de montrer qu’on appartient à tel ou tel bord politique? Prenez donc garde chers jeunes, on vous utilise et vous ne mettez pas en jeu votre intelligence. Alors chers jeunes vous devriez savoir que la réalité béninoise est autre, vouloir que ce qui est arrivé au Burkina Faso se produise au Bénin c’est irréfléchi. De toutes les façons vous et nous n’avons nulle part à aller, nous allons tous subir les conséquences. Chers jeunes reprenons donc conscience et faisons nous respecter. Merci de votre compréhension et toutes mes excuses si j’ai offensé certains parmi vous. Le Bénin est notre seule Patrie jeunes.

  • Avatar commentaire

    Nous avons besoin d’une assise nationale pour corriger le tir et si des jeunes de telle ou telle localité se retrouvent pour que le pays retrouve dans un esprit de paix et de convivialité en quoi c’est mauvais.
    C’est une innovation les initiatives de nikki , Parakou et peut être Abomey , lokossa , porto-novo, etc.
    Pour clore le service de communication de notre Président ne fait pas le job et va falloir faire un nettoyage et le président Talon n’est pas le seul responsable de cette chaotique situation.

  • Avatar commentaire

    aziz
    Bon! je n’aurais pas le temps de développer ma pensée mais seulement je dirais que je croyais que tu avais rangé ton esprit de régionaliste au placard des vieilles farfouilles; et voilà qu’il réapparait au moindre bruit de chiotte.
    Ah! je ne savais pas que c’est en fréquentant nous autres ”diables” du sud, que beaucoup d’entre vous seraient devenus fainéants, fraudeurs, magouilleurs et puis quoi encore ?
    On ne répare pas une injustice en créant d’autres injustices.

  • Avatar commentaire
    Jojolabanane Il y a 4 semaines

    La faute incarne à Yayi Boni et non à Patrice Talon.
    Au lieu de développer les régions en question, il a passé son temps à développer le ******* et les églises de l’assemblée de Dieu…….

  • Avatar commentaire
    Agadjavidjidji Il y a 4 semaines

    Très très drôle. C’est Baba Scotch qui manipule ces jeunes fainéants connus pour leur gout de facilité développé en la faveur de longues annees de politique de discrimination positive en leur faveur( politique de quota et autres). C’est fini l’épiphanie des concours frauduleux. Ils feraient mieux d’aller etudier au lieu d’attendre la cage rôtie tombée du ciel. Pour finir, le Benin est un et indivisible et ceux qui rêvent de la Republique du Septentrion mourront avec leurs chimeres.

    Initiative de mes deux!!!!!

    • Avatar commentaire

      Hum! là je suis d’accord. Ces jeunes-là feraient mieux de se mettre au travail car c’est la seule chose qui paye à moyen et à long terme.

      • Avatar commentaire

        Chat et agadjavi..lavez votre cerveau et mental…en parlant de travail..

        Quelle partie..de notre pays..a le monopole..du travail et de l’effort..si ce n’est pas nous ..les gens…du benin profond

        La preuve…vous vous enrichissez…et c’est grace à notre contribution…que le benin..peut faire des prets..pour les invistissements..

        La triche,les magoulles..et la fraude..sont…les manifestations..qu’on a hélas…prix chez vous…et c’est pourquoi celà vous énerve…quand on le fait mieux que vous….

        Que vous le voulez…ou non…le compte à rebours..est enclenché…il ne vous reste que la fuite…comme compaoré…

        • Avatar commentaire

          Notre pays…est un incubateur..d’idées..

          1..1972..nous sommes les premiers..à expérimenter..la révolution.(et meme les premiers coups d’états d’afrique)

          2.. nous sommes..les premiers..à inventer..les conférences nationales…

          3..nous sommes enfin..les premiers à inventer…les “initiatives de jeunes”..

          Et bientot…l’initiative..de zinder,dosso,maradi,niamez et tillabery..

          Pkalimé,kara,donpaon,bafilo…et ailleurs..

          C’est meme possibles…les iniatives de paris,de bordeaux, de trasbourg,de nancy,de lilles..et de nantes..voir lyon

          Talon..un mal nécessaire…?..peut etre

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR Il y a 4 semaines

      Agadjavi , ” deux ” que ton mentor talon et toi n’avez plus 😂😂😂 le chirurgien vous les a ôtés 

  • Avatar commentaire

    J’aimerais faire une remarque à ces jeunes…et leur donner un conseil..afin que leurs initiatives..soient bien comprises..et partagées

    1…si en 10 ans…yayi n’a pas pu..réaliser..ces routes..que je connais bien…on ne peut pas demander à talon..de le faire…en 3 ans..à peine

    2..L’idée selon laquelle..il n’ y a que l’alternative..entre yayi et talon…est un suicide….

    Qu’ils s’organisent à trouver..en leur sein…un leader

    Ceci étant dit…je suis comblé de fierté..que cette flamme..de nikki..va embraser tout le pays…

    Et que ce feu…détruise…le mal….partout..

    Je vois bien..le film de la fuite de compaoré de ouaga…se produire…sous peu chez nous..

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji Il y a 4 semaines

      C’est une tempête dans un verre d’eau qui ne depassera pas les confins du Borgou. Arrêtes de gesticuler pour un non evenement.

    • Avatar commentaire
      Jojolabanane Il y a 4 semaines

      Lol…….film de la fuite de compaoré de ouaga…se produire…sous peu chez nous ?
      Cher Aziz, le béninois est un peureux…….il est bon que par la gu.eu.le…….rien de plus

      Ces jeunes doivent rester pacific dans leurs actions s’ils veulent des soutiens, à défaut, malheureusement, ils supporteront les rigueurs de la loi républicaine.

  • Avatar commentaire
    Soleil d'Afrique Il y a 4 semaines

    Je suis de la diaspora béninoise. Je vous dit: bravo pour l’initiative. Continuer de vous battre pour la nation.
    Ne permettez pas à Talon de vous fermer la bouche. Il cherchera à vous corrompe: soyez prudents, restez lucides.

  • Avatar commentaire

    Allez dit a votre yayi boni d’aller régler l’affaire de icc service on a besoin de notre argent

  • Avatar commentaire

    On parle du détournement du bien publics et vous parlé de chasse au sorcière regarder moi ses imbécile qui organise l’initiative de parakou malheur a vous les genres de l’initiative de parakou et de nikki comme vous voyez que ont veut conduit votre frère en justice vous commencé par parlé d’initiative les impolis

  • Avatar commentaire

    Quand on organisent les concours frauduleuse en faveur des genres du nord qui n’ont même pas le diplôme s’est pas le régionaliste,

  • Avatar commentaire

    yayi boni impoli soulard, fils de whisky toi avec tes alcoolique laissé le gouvernement en paix le gouvernement ‘a rien gérer du ma! ,vous prouver dit du n’importe quoi nous on fait les 10 ans je parle a vous les impolis qui sont contre le gouvernement du du président talon

  • Avatar commentaire

    Que ceux qui pensent que les enfants s’amusent attendent pour voir. Nous allons créer des initiatives partout et couvrir tout le pays. Ils peuvent mettre les leurs dans les salles de votes mais si jamais, le résultat n’est le balai de toute cette gangrenne, alors ils ont cherché palabre.

  • Avatar commentaire

    Hahahah. Des idioties. Des jeunes qui ont la nostalgie du désordre et du vol au Bénin. C’est un pétard mouillé , ça n’ira nul part. Je suis aussi un jeune du septentrion mais j’ai honte de cette initiative. Ça prouve combien de fois ce pays était foutu. Ils ont même menace et cela a un nom de la jeunesse du septentrion. Sachez que nous allons nous faire ça entre nous, ça ne vas même pas dépasser le centre du pays, vous êtes une honte. Au lieu de soutenir ce président qui est si ambitieux pour son pays et qui tient à ce que le Bénin devienne un grand pasy, un pays respecté, non ils préfèrent casser les pieds à ce président kit à nuire au pays tout entier et juste pour défendre des voleurs. Ça vas se faire entre nous je vous le répète..!

  • Avatar commentaire
    vive la rupture Il y a 4 semaines

    D’ici peu, il y aura aussi les jeunes de Nikki, de Paranoïa, de Cotonou, de toutes les villes, les coins et recoins du Bénin qui vont aussi chanter à la gloire de la rupture et faire les éloges de Takon

  • Avatar commentaire
    vive la rupture Il y a 4 semaines

    On ne veut pas une jeunesse instrumentaliste, on veut une jeunesse comme celle qui a réagit fasse aux taxes sur les Mo. Moi je suis sûr que Talon aura la majorité et fera ces deux mandats. Wait and see. le reste c’est des bla bla. on attend la jeunesse de Cotonou et de toutes les autres villes mais d’ici peu, vous verez une autre jeunesse,bouillonnante,vivante qui va s’7élever, un autre mouvement qui va se répandre dans toutes les villes,coins et recoins du Bénin et qui chantera la gloire (e la rupture et l’éloges de Talon et vous comprendrez la foudre et la machine de guerre de la mouvance. Je vous dis que l’opposition ne tiendra pas. Ils auront au plus 20 députés pour les prochaines législatives et Comme il y a des députés marchandises, Talon va acheter 10.Et vous verez la révision de la constitution se réaliser au grand bonheur du peuple béninois…

  • Avatar commentaire
    vive la rupture Il y a 4 semaines

    Nul, les enfants s’amusent vraiment in Vera lors des élections et en plus ils mentent, depuis quand il y a l’usine de la SOBERA à Padrakou, depuis quand COTEB est fermée, ils vont même dire qu’il y a blocage des financement des routes , La lenteur de l’exécution du projet ORIO (eau pour tous) à Parakou 2043 pour un coût de 18 milliards ;
    – Blocage des routes Banikoara-Kèrou ; Ouassa-Kouandé ; Natitingou-Boukoumbé-Péhunco….etc ;Pure mensonge, c’st aussi facile de trouver des financements, le gouvernement est entrain de courir pour boucler le financement de Kerou-Karimaman-Péhunco depuis Yahoo et ce n’est que maintenant ils ont pu trouver Foufou Pehunco et pehunco-kerou financer par la BAD.

  • Avatar commentaire
    Béninois Il y a 4 semaines

    Ils ont oublié de citer le PVI, les marchés gré à gré de la règle depuis avril 2016, le glyphosate, la persécution des maires opposants, la suppression des syndicats, la liste est longue.

  • Avatar commentaire
    Azetoeton Il y a 4 semaines

    Les jeunes nous les jeunes de sud Bénin vous soutenir indéfectible sans doute notre pays va très mal notre tour viendra on est fatiguer ici c’est le Bénin ni rwanda Rwanda c’est un pays de guerre le Bénin est un pays de dieu

  • Avatar commentaire

    Patrice TALON est tout simplement dépassé par la gestion du pays, son expérience de Chef d’entreprise qui prend des contrats par décrets et arrêtés sous fond de corruption ne lui donne pas du tout la capacité de conduire un pays dans la paix la justice vers le développement.

    Très tôt, nous l’avons dit ici, on ne s’improvise pas Chef d’Etat, c’est un travail des plus délicats et des plus dangereux, qui nécessite une véritable préparation.

    Nous espérons que les initiatives vont se limiter aux déclarations jusqu’aux échéances à venir, afin dans le respect des textes, nous arrivions à faire l’alternance.
    C’est un impératif de changer cette équipe au pouvoir en raison des derniers développements de la situation politique, économique et sociale du pays.

  • Avatar commentaire

    Ici c’est Bénin. Celui qui n’a pas compris cela et veut faire du Bénin un rwanda a déjà échoué. Un seul rwanda sur le continent est déjà de trop.

    • Avatar commentaire

      Je valide a 100%
      Si Kerekou avec ses « CDR » et ses rodeos a Segbana n’ont pas reussi a briser la resistance des beninois, cest pas un clan de mafieux , leur chef Talon , qui vont y parvenir ! 

  • Avatar commentaire

    Affronter ce régime par la violence n’est pas l’idéal mais de façon pacifique nos votes doivent donner le coup de balai nécessaire pour les dégager tous.

    • Avatar commentaire

      Vous considérez les déclarations comme de la violence ?

    • Avatar commentaire
      Napoléon1 Il y a 4 semaines

      Vous êtes optimistes. Quand ils ont pris la précaution d’interdire la présence des membres de l’opposition dans la salle de vote pendant le compte des Bulletins afin de pouvoir faire massivement fraude que l’avocat personnel de Talon à la Cour constitutionnelle va devoir confirmer leur victoire. Il fait sombre pour le Bénin et vous continuez de rêver. Il faut chasser Talon du pouvoir ici et maintenant.

  • Avatar commentaire

    Les enfants s’amusent…
    🤣🤣🤣🤣