Bénin : L’opposition appelle à une nouvelle relecture du code électoral

Bénin : L’opposition appelle à une nouvelle relecture du code électoral

Le code électoral adopté seulement hier par la représentation nationale suscite déjà des réactions.

Cos-Lépi au Bénin : Les représentants du parlement prêtent serment demain

Après l’adoption du code électoral par la représentation nationale, des voix s’élèvent déjà pour exiger sa relecture. En effet, à travers une déclaration de presse sur la situation des institutions au Bénin, l’opposition béninoise a réagi sur ce sujet qui était au cœur de beaucoup de discussions ces dernières semaines. En dehors du code électoral, la déclaration s’est penchée sur la configuration des institutions de la république et relève un certain déséquilibre dans la configuration actuelle. Lire la déclaration de presse dont votre site a obtenu copie.

View Fullscreen

Commentaires

Commentaires du site 11
  • Avatar commentaire
    Le Patriote Il y a 3 semaines

    M. l'”Opposition béninoise”, un petit café peut-être ? Je connais la CDD, FCBE, USL, PCB, PLP… et autres. Mais tu sais M. l'”Opposition béninoise” la différence entre toi et eux c’est qu’ils ont un nom et toi tu n’as pas de couilles.

    Ce chiffon n’honore pas la classe politique qui se réclame de l’opposition. Même le style du document fait défaut. En effet ça ressemble beaucoup à mes anciens cours de droit que je saisie avec un œil et l’autre sur le prof.

    Mais je retiens quand même que ça jubile moins après le vote du code électoral qu’au lendemain du rejet de l’amendement de la constitution.

    Eh benh mon cher M. l”Opposition béninoise” excuse moi mais franchement de toi à moi on est d’accord qu’un texte tel que celui n’a aucune valeur ni devant l’opposition, ni devant la mouvance encore moins devant la constitution.

    Si au moins la justice peut faire son travail et nous retrouver celui qui a écrit ce texte pour qu’il puisse nous expliquer “prendra inévitablement ses responsabilités”. Parce que si sur les réseaux des gens peuvent subtilement appeler à tout et n’importe quoi, un texte comme celui qui se veut officiel et parle au nom de la classe politique doit pouvoir nous éclairer davantage.

  • Avatar commentaire

    houngbedji n’a pas honte? Mais je dde à l’opposition de s’organiser afin que nous allions dans les hameaux afin de faire comprendre à nos parents le caractère dangereux de cette loi. nous ferons la fête à houngbedji dans sa circonscription. Il ne va receuillir les 10% au plan national.

  • Avatar commentaire

    @Sonagnon, que savez-vous des principes qui fondent notre constitution, vous??? Vous ne cessez de crier comme un cabri : Consensus, consensus!!!! sans être en mesure de délimiter les contours de ce mot??
    Consensus signifie-t-il unanimité ou unanimisme pour vous? Essayer de faire travailler le peu qu’il vous reste d’intellect…

    • Avatar commentaire

      Mr Allomann peut il se départir de sa subordination à la politique suicidaire de Patrice Talon et réfléchir un peu???

      On dit qu’en cas de conflit entre les acteurs politiques sur une loi, le juge constitutionnel applique le principe à valeur constitutionnelle consacré ayant rapport au conflit.

      Ce n’est pas moi qui le pense ainsi, C’est une pratique courante dans les juridictions constitutionnelles.

      Soit on fait la démocratie et on applique tous ses principes, ou on fait une démocratie tropicale faite de violation constate des règles et principes que organisent le concept.
      Il revient à chacun de se déterminer.

  • Avatar commentaire

    Le concensus érigé en principe à valeur constitutionnelle suppose qu’en cas de conflit, ce principe prédomine sur la loi.
    Il fait partie du bloc de constituonnalité, dont en principe la cour constitutionnelle est garante.

    Mais avec ce qui se passe avec cette cour Djogbénou, nous ne nous faisons aucune illusion pour la suite.
    Toutefois je demande que l’opposition use de toutes les voies de recours, pour qu’en cas de non respect des principes qui fondent notre démocratie, qu’on sache qui met feu à la poudrière.

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji Il y a 3 semaines

      Entente entre politicards pour voler le bas peuple tu veux dire? Quel consensus? Il faut arrêter avec tes incantations là hein..

      • Avatar commentaire

        Évidemment C’est trop demandé aux ******* de respecter des principes trop intellectuels.

        Trump a vraiment raison que nous vivons dans des pays de ******* !!!

        Comment peut on s’en sortir si nous refusons de profiter de l’expérience des autres???

  • Avatar commentaire

    C’est qui cette opposition béninoise encagoulée qui n’a même pas le courage de ses positions exprimées si laborieusement (avec un français digne de l’Ecole Nouvelle du Bénin)????
    N’est-on pas en démocratie au Bénin? Où a-t-on vu une minorité imposer ses points de vue à la majorité écrasante?
    Organisez-vous, gagnez les élections et vous serez alors en mesure de remettre en questions les orientations ainsi arrêtées….

    • Avatar commentaire

      Mr Allomann, vous n’avez aucune connaissance des principes qui fondent notre système démocratique.

      Apprenez à vous taire si vous n’avez pas des connaissances sur un sujet.

  • Avatar commentaire

    Évidemment, le