Bénin : Policiers et douaniers interdits de collaborer avec les « klébés »

Bénin : Policiers et douaniers interdits de collaborer avec les « klébés »

Il est désormais défendu aux agents de la police et de la douane de collaborer avec les "klébés" (personnel ne faisant pas partie des effectifs de la douane et de la police). Cette injonction provient des directeurs généraux de la douane et de la Police Républicaine.

Lokossa : six cybercriminels et un féticheur dans les mailles de la Police républicaine

Lors d’un déplacement qu’ils ont effectué sur Sèmè-Kraké, hier  lundi 17 septembre, les directeurs généraux de la police et de douane ont interdit à leurs troupes de collaborer avec les « Klébés ». « Les Klébés sont rigoureusement interdits sur toute l’étendue du territoire national. S’il y a de la résistance de leur part, nous devons faire une enquête judiciaire et les présenter au Procureur de la République. Ils ne font pas partie, ni du dispositif de contrôle douanier, ni du dispositif de contrôle de sécurité. Ils sont des éléments encombrants nuisibles au bon fonctionnement du dispositif » a fait savoir le Gal Nazaire Hounnonkpè.

Les éléments de la police et de la douane doivent aussi respecter quelques règles de déontologie et d’éthique propres à leurs professions. Désormais, il est interdit aux policiers  de prendre de l’argent chez les usagers sans leur délivrer une quittance. Si un citoyen tombe sous le coup d’une contravention, il doit aller payer les amendes au trésor public.

De plus, les policiers ne doivent plus effectuer des contrôles sur les produits pétroliers.  Cette tâche est réservée aux agents de la douane. « Si vous avez des informations sur des trafiquants qui contournent le dispositif douanier, vous renseignez le service des douanes. Et si c’est nécessaire de prêter main forte aux douaniers, vous le faites. Mais vous ne pouvez pas par vous-mêmes déclencher un contrôle de produits pétroliers » a expliqué  le Gl Hounnonkpè.

Des sanctions en cas de manquement

Charles Sacca Boco, le directeur général de la douane a fait part des mesures prises pour faire régner la déontologie et l’éthique au sein de sa troupe. A l’en croire, il y a eu des missions d’informations dans plusieurs unités ce qui a abouti à des sanctions au premier degré contre certains douaniers.

« Nous prenons l’opinion à témoin pour que dès qu’il y aura des mesures disciplinaires, les uns et les autres se retrouvent à travers les sanctions qui leur seront infligées. Les déclarations et les quittances fantaisistes qui servent de raison à rançonner ne seront plus de nos habitudes » a-t-il indiqué.

Commentaires

Commentaires du site 8
  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 1 mois

    Il faut interdire aussi l’utilisation des bébés sur les réseaux sociaux. Hahahahahahaha !!!!

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 1 mois

    @Aziz, ces décisions que tu applaudis font bien partie intégrante du logiciel des rupturiens… C’est parce que tu fermes volontairement tes yeux que tu ne vois rien….Tu n’étais certainement pas à Cotonou ces temps derniers pour voir (de visu) les groupes importés d’Allemegne, du Danemark, de la France, de Chine et de la Suède pour bâtir la centrale électrique de Maria Gletta…. Du matériel de haut de gamme, lourd, sûr, … à des milliards d’années lumière des vieux moteurs d’avions dakota de la première guerre mondiale (parqués dans le désert du Névada) que Yayi nous a fourgués pour 45 milliards et qui n’ont jamais produit un seul MGW d’électricité…. Ce sont les vraies réalisations de la rupture que tu continues d’ignorer par principe et idéologie…. Ouvre enfin les yeux mon ami…
    Même les transporteurs Nigériens, incommodés par l’effondrement du pont de Malanville, ont juré qu’ils n’iront nulle part si ce n’est le Port de Cotonou, car ont-ils affirmé, il n’y a plus de tracasseries et de rançonnements sur le corridor Bénin-Niger…contrairement à ce qui se passe dans les autres pays..

    • Avatar commentaire

      Prendre..un seul thème..ou un seul pan..des choses..pour tirer des conclusions…comme tu le fais…n’est pas honnete..allomann..

      Ici..il faut..faire voir l’ensemble des choses…

      Le systeme partisan

      Le systeme du code électoral..

      La main mise de tous les secteurs de l’économie..

      La justice sélective..et la ruse et rage comme philosophie de gouvernance..

      Et surtout..tout ce que les jeunes de l’initiative.de nikki ont relévé..

      Toutes ces choses…tu les ignore aussi par idiologie…allomann..

      Et c’est ce qui nous différencie..

  • Avatar commentaire

    je de doit avouer…que c’est une trés bonne décision des rupturiens….

    Je ne pouvais pas imaginé…un tel changement de logiciel….

    Bientot certains concours ne seront pas trés prisés…plus non rentable..

    Une fois encore bravo…!!!..

    Est ce que..du cosmétic…comme le pag…?….je ne saurai le dire…seul les résultats et les changements de comportement changent…

  • Avatar commentaire

    Vive la Rupture !!!

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 1 mois

    Aprés ça, il faut que ces autorités s’occupent des autres klébés de talon qui écument ce forum , et nous débarrasser ainsi du klébé Schtroumpfs bleus agadjavi. 
    Blague à part , vous voyez le nombre de pères de famille qui vont se retrouver dans la rue , sans pitances, eux qui grouillent pour ramener de quoi manger à leurs familles ; mêmes les gens du palais , justice ou la marina ont leurs klébés 

  • Avatar commentaire
    Adouhouekonou Il y a 1 mois

    Il faudra la mesure à l’ensemble des pays de la CEDEAO. En dehors des frontières du Sénégal, vous serez rançonné partout. C’est vrai que le Nigeria bat tous les records, suivi du Ghana. À la frontière d’Aflahoue, j’ai été menacé par un “Klébe” qui était armé d’un couteau en présence de la police ghanéenne. 

  • Avatar commentaire

    Courage à vous les autorités…