En France, un syndicat policier a décidé d’attaquer le ministère de l’Intérieur en justice, prétextant une “discrimination chronique”. Une action tout à fait inédite.Le syndicat policier Alternative Chronique a effectivement déposé ce mercredi matin, une plainte devant le tribunal administratif, visant directement le ministère de l’Intérieur français. Une action tout à fait inédite visant à dénoncer le « favoritisme, le clientélisme et le copinage » observé à de trop nombreuses reprises au sein des forces de l’ordre. 

Loading...

Une action sous forme de soutien des policiers lésés

Dans les faits, cette plainte vise en fait à soutenir les policiers qui se sentent lésés en ce qui concerne l’évolution de leur carrière. En effet, ils ont été nombreux à se plaindre, estimant que certains de leurs collègues, appuyés par des syndicats majoritaires, ont plus souvent bénéficié de promotions qu’eux,  la plupart du temps, au détriment de l’ancienneté ou des actions réalisées sur le terrain. Une « discrimination chronique » qui porte ainsi atteinte à l’égalité de traitement et des chances.

C’est d’ailleurs à ce titre qu’Alternative police réclame 3.000 euros de dédommagements, au titre de « préjudice moral ». Une manière de faire pression, à l’approche des nouvelles élections professionnelles, qui devraient se dérouler aux mois de novembre et de décembre prochain.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Bla bla bla Com pré électorale. C’est a mourrir de rire de quand on sait que le responsable d’alternative à été l’un des plus jeunes rulp de France en position de détachement syndical.😂🤣😂

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom