Gabon : Jean Ping rend hommage à ses partisans « martyrs »

Gabon : Jean Ping rend hommage à ses partisans « martyrs »

En 2016, le Gabon connaissait des heures sombres, suite à la réélection controversée à la présidence d'Ali Bongo. Il s'en était alors suivi, de violentes émeutes.

Gabon : Jean Ping (encore) dans de beaux draps!

Lors de cette période mouvementée, on a vraiment eu peur pour le riche État pétrolier, car tout était réuni pour que le pays s’enlise dans un conflit, qui aurait été catastrophique pour le Gabon. Mais fort heureusement, la situation est revenue au calme depuis lors, même si quelques remous sociaux agitent actuellement la société gabonaise. Jean Ping, qui fut un ancien proche du défunt président, Omar Bongo et cadre du parti de ce dernier, fut l’un des principaux acteurs de la crise post-électorale.

En effet lors du second tour de la présidentielle d 2016, c’est lui qu’Ali Bongo a affronté. Après les résultats très controversés, Jean Ping avait alors appelé l’ensemble de l’opposition, ainsi que ses militants, à descendre dans la rue pour contester les résultats qu’il qualifiait de frauduleux.

Il s’en était suivi alors, de violents heurts, et des émeutes qui ont causé de nombreuses victimes, notamment dans le camp de Ping. Son quartier général, avait durement été touché.

C’est pour commémorer ce triste anniversaire, que l’opposant numéro 1 à Ali Bongo, s’est rendu à son quartier général. L’émotion était forte, et il a déclaré ceci:

“Les martyrs que nous commémorons aujourd’hui ne sont pas seulement les victimes innocentes de la brutalité bestiale de la dictature. Ils sont aussi les victimes innocentes de nos silences criminelles, de nos hésitations assassines et de notre cruelle indifférence”. 

Condamnant ce qui s’est passé, il a affirmé: Plus que jamais nous devons et nous pouvons empêcher qu’un citoyen gabonais se fasse arrêter, torturer ou persécuter parce qu’il aurait défendu ses droit“.

Commentaires

Commentaires du site 0