Immigration clandestine : l’Algérie va récupérer ses ressortissants en Allemagne

Immigration clandestine : l’Algérie va récupérer ses ressortissants en Allemagne

Au plus fort des débats en Europe autour de l'immigration clandestine et du durcissement des politiques européennes quant à l'octroi d'asile, L'Algérie , bon partenaire, dit vouloir reprendre tous ses "sans papiers" en territoire allemand.

Eliminatoires Can 2019 / match retour Bénin # Algérie : L’heure d’oser pour entretenir l’espoir

Les agressions sexuelles commises le soir du Nouvel An 2015 à Cologne et attribuées par la police à des hommes originaires du Maghreb et l’attaque perpétrée en décembre à Berlin par le Tunisien Anis Amri, qui avait fait 12 morts, ont motivé le Parlement allemand à adopter, il y a quelques semaines, un projet de loi classant désormais l’Algérie, avec deux autres pays du Maghreb, comme «pays sûr», justifiant ainsi le rejet systématique d’éventuelles demandes d’asile formulées par les Algériens.

Une situation qui suscite la controverse et de violentes critiques des associations des droits de l’Homme. Ce qui a peut-être amené Alger, qui avait opposé à l’UE son refus d’ouvrir des «centres de rétention» visant à accueillir les migrants clandestins à reconsidérer sa position.

Car au cours d’une visite officielle, Lundi, de la Chancelière allemande ; qui est également commissaire à la Migration et aux Affaires intérieures au sein de l’Union européenne, le premier Ministre algérien a dit la volonté de l’Algérie à récupérer tous ses « immigrés clandestins » en territoire allemand à condition de pouvoir vérifier qu’ils sont bien algériens avant d’approuver leur «réadmission».

Le rapatriement des Algériens en situation irrégulière devrait être assuré par Berlin  selon l’accord algéro-allemand signé en 2006.

Commentaires

Commentaires du site 0