Insécurité au Burkina Faso : Kaboré est-il à la hauteur?

Insécurité au Burkina Faso : Kaboré est-il à la hauteur?Photo : Présidence par DR

Au Burkina, l'inefficacité du président Kaboré sur la question de l'insécurité commence à sérieusement irriter la population qui ne sait plus vraiment comment réagir. Pointé du doigt, ce dernier est-il en mesure de réagir ?

Mo Ibrahim : les dirigeants africains n’ont pas le monopole de la corruption

Au Burkina Faso, la recrudescence des violences et autres attaques imputées à des groupes armés posent de nombreuses questions. En effet, le Mouvement Burkinabé des Droits de l’Home et du Peuple (MBDHP) estime que ces nombreux attentats sont la preuve que le gouvernement actuellement en place est totalement dépassé par les événements. Il faut dire que les derniers chiffres dévoilés font froid dans le dos. 

Kaboré va-t-il accepter de revoir sa copie ?

En l’espace de deux semaines (12-28 août), 17 personnes dont sept soldats, cinq gendarmes, trois civils et deux paramilitaires sont décédées suite à de nouvelles attaques.

Un bilan bien trop lourd pour Chrysogone Zougmoré président du MBDPH, pour qui le gouvernement semble avoir baissé les bras. En effet, selon certaines de ses déclarations, les forces de l’ordre ne sont, au jour d’aujourd’hui, plus en mesure de défendre les populations. La faute notamment à l’éclatement de ces milices et groupes armés qui opèrent désormais dans tout le pays. 

Un manque de moyen et une guerre psychologique

Une nouvelle situation difficile à gérer pour le gouvernement qui n’avait qu’à se concentrer sur le nord du pays et la région du Sahel, il y à de ça quelques mois. Aujourd’hui, les choses ont donc sensiblement évolué et au manque de moyens, s’ajoute une psychose ambiante qui gagne les rangs des forces armées. En effet, les forces de l’ordre ont récemment tiré sur deux civils en circulation. Seule solution viable ? Tout revoir, de A à Z.

Selon Zougmoré, il faut absolument que le président Kaboré accepte de revoir sa copie concernant le système sécuritaire mis en place et surtout, le déploiement de nouveaux moyens susceptibles d’aider les militaires et les forces de l’ordre à lutter contre ces attaques à répétition, terrorisant la population.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Yougbare Isidore Il y a 2 semaines

    Je me pose des questions pourquoi le président rock les opposant et tout les membres clés du gouvernement actuellement eux tous on travailler avec Blaise compaore et comment il ont pas appris ceux que Blaise faisait longtemps pour que les terroristes ne nous menacais pas pourtant eux tous ont joué la médiation entre les territoires et certains pays 2 le président rock à mal commencé le départ de son pouvoir il devrait occupe la sécurité sociale et remonter l’économie du pays avant de faire les arrestation de certaines généraux 3 tous les généraux arrêté métrise bien le pays plus que lui 4 le président dois savoir et il sait bien que nous les Burkinabe nous nous connaissons trop normalement il devrait pas avoir des infiltrations des terroristes sans que nous les ne connaissent silya aujourd’hui c’est que il y a des tuteurs de terroristes parmi vous les les responsables je crois que le président rock ne s’attendait être président il a seulement SURPRI de l’être merci que dieu nous trouve la solution

  • Avatar commentaire
    MAURICE yankini Il y a 2 semaines

    le président du Faso, quelle que soit la personne qui puisse incarner cette institution,ne peut pas être derrière chaque individu,derrière chaque maison…
    Ce qui se passe naturellement au Burkina Faso est une question de volonté populaire. Il n’y a que la volonté populaire qui puisse sauver le pays du mal qui le ronge à travers ces attentats qui n’ont rien de terroriste, selon moi.
    Il y a un ver dans la pomme et voici la question est tout à fait posé.