Jugée pour avoir tué son fils de 10 mois en le jetant du 7e étage

Jugée pour avoir tué son fils de 10 mois en le jetant du 7e étage

Le procès d’une mère infanticide s’est ouvert ce mardi 04 septembre 2018 à Paris (France). Myriam D avait laissé tomber son nourrisson de 10 mois depuis le 7e étage d’un immeuble en 2015.

Éventuel débordement du lac Nokoué à Cotonou : l’appel du maire Isidore Gnonlonfoun

L’accusée,  une trentenaire à la personnalité fragile a tenté d’expliquer son geste.Mais  les versions varient  selon les personnes qui l’interrogent. Aux policiers, elle  dit avoir «  ouvert le bras et laissé partir » son enfant parce qu’elle ne voulait pas qu’on le lui enlève. En effet, le père de l’enfant devait le chercher. Interrogée par des experts  psychiatres et psychologue, la même dame assure qu’il s’agissait d’un « accident d’ordre émotionnel ». Au juge d’instruction elle dit avoir eu  une réaction d’angoisse que son bébé aurait provoquée en mettant sa main sur son décolleté. A l’en croire, ce geste lui aurait rappelé les viols dont elle a été victime quand elle était enfant.

Malgré ses différentes déclarations, la mère infanticide assure qu’elle aimait son enfant et ne voulait pas lui faire du mal. Pour le père du petit Raphaël, il faut que justice soit rendue. « Je veux que justice soit faite pour mon fils » a-t-il déclaré à la presse. La mère infanticide encoure la prison à vie. Le verdict du procès est attendu vendredi prochain.

 

 

 

 

Commentaires

Commentaires du site 0