Littérature : Le Bénin va abriter la biennale du livre africain

Littérature : Le Bénin va abriter la biennale du livre africain

Tous les deux ans à partir de 2019, le Bénin sera le carrefour de la littérature africaine à travers un grand événement qui a fait l’objet d’une conférence de presse animée par les initiateurs, dans l’après-midi d’hier, jeudi 27 septembre 2018 au Centre Artistik Africa à Cotonou.

Après « l’Afrique a un incroyable talent » : ‘’Les supers acrobates de Cotonou’’ déterminés

L’événement, ce sont :  Les rencontres internationales du livre du Bénin –Béninlivres-. « Un événement dédié à la promotion de la littérature africaine qui aura lieu tous les deux ans » informe Eskil Agbo, Délégué général de l’initiative.

C’est un événement qui fait dire au Directeur des arts et du livre (Dal) Koffi Attédé qu’il avait raison d’affirmer entre temps, que « quelque chose de beau, de grand et de durable est en train de se préparer pour le Bénin dans le milieu du livre ». «Beninlivres en est une illustration» soutient-t-il.

Il souhaite que cette biennale soit la plus grande ; l’événement de tête de pierre qui tiendra les autres initiatives dans la chaîne du livre au Bénin.

« Cette initiative fait honneur à notre pays » dira l’historien, écrivain et éditeur Dieudonné Gnammankou. Il justifie son approbation à assurer la présidence du Conseil scientifique de la biennale par sa joie de constater que de jeunes béninois aient pris les taureaux par les cornes dans une période de manque de visibilité, de valorisation, de promotion de la littérature béninoise et africaine en général.

« Je pense que Beninlivres peut aider à régler ce manque de visibilité » confie le Dal. Et « c’est heureux que l’initiative soit venue de jeunes qui n’ont rien attendu pour démarrer » avoue le président du conseil scientifique. Ce dernier rassure déjà de la disponibilité des membres du conseil, à apporter l’expérience, la connaissance et leur carnet d’adresse pour la réussite et la pérennisation de l’événement.

Ceci, que ça soit dans l’organisation ou dans la conception des idées que ces jeunes initiateurs expriment.

La première édition

Lors la conférence de presse d’hier, le délégué général de la biennale a annoncé la première édition pour l’année 2019. Ce sera du 26 au 28 septembre entre les villes de Porto-Novo et de Cotonou sous le thème « La littérature au service des patrimoines et du tourisme ».

A l’occasion, il y aura entre autres des rencontres d’échanges, des ateliers d’écriture, la rencontre des directeurs et promoteurs d’événements littéraires d’Afrique pour la mise en plateforme de leur réseau.

5 prix en jeux

A l’agenda des Rencontres internationales du livre du Bénin – Beninlivres -, il est aussi inscrit des distinctions. Il s’agit du ‘’Grand Prix littéraire Dada Gbêhanzin’’ du meilleur écrivain africain, ‘’Prix du meilleur éditeur africain’’, ‘’Prix Guy Ossito Midiohouan du meilleur chroniqueur du livre africain’’, ‘’Prix de la jeune plume espoir du Bénin’’ et du ‘’Prix de la jeune femme du livre africain’. Les appels à candidatures sont lancés depuis hier sur le site de l’événement, www.beninlivres.org.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Jean Lhérisson Il y a 2 mois

    Belle initiative ! A travers les livres, les populations du continent africain pourront se rencontrer, échanger et partager. Et c’est dommage de s’arrêter aux limites physique de la terre africain! Pourquoi, par exemple, ne pas créer un prix Jean-Jacques Dessalines Le Grand, le premier nègre qui a inventé un état durant les temps modernes? Ce séparait un vrai clin d’œil à une diaspora africaine qui chante le continent dans toute sa rage…

  • Avatar commentaire

    J’aime !!!