Nigeria : l’armée dément la mort de dizaines de soldats

Nigeria : l’armée dément la mort de dizaines de soldats

Au Nigeria, des combattants de Boko Haram ont attaqué une base militaire, faisant près de 50 victimes. Une information démentie par l'armée.

Enlèvement de béninois par les policiers nigérians : Le Bénin s’indigne, le Nigéria s’excuse

Au Nigeria, de récents affrontements ont eu lieu entre l’armée nigériane et des combattants de Boko Haram, aux alentours de Zari, un petit village au nord-est du pays, situé dans la région de Borno. Selon certaines informations, des combattants cachés dans des camions se seraient rués sur une base de l’armée nigériane, réussissant même à en brièvement prendre le contrôle. Si ces derniers ont finalement été repoussés, difficile d’avoir une réelle indication concernant le bilan de ces affrontements tant les informations divergent.

En effet, selon certaines indications, des dizaines de soldats seraient décédés au cours de ces combats. Cependant, l’armée a récemment démenti ces rumeurs, assurant via un communiqué de presse que les forces djihadistes ont subi de plus lourds dégâts. Une déclaration, là encore démenti par un porte-parole, qui a confirmé que l’armée a subi de lourdes pertes. Selon les premiers chiffres, pas moins de quarante-huit soldats seraient décédés.

Un événement qui jette une nouvelle fois le trouble concernant la situation réelle au nord du pays. En effet, le gouvernement Buhari n’a de cesse de marteler que les forces de Boko Haram sont sur le point d’être vaincues. Excédée par de telles tragédies, la population comment ainsi à se poser des questions. Boko Haram, toujours bel et bien implanté au Nigeria ou sur le point de disparaître ?

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Alssan maman Malan babou Il y a 3 mois

    Paix a son âme .

  • Avatar commentaire
    The Atlantean Il y a 3 mois

    Bien sûr l’armé ira démentir le nombre des soldats tombés sous les balles de Boko-Haram. La corruption rampante, et la négligence des jeunes donnent l’arme à Boko-Haram. Qu’est-ce qui manque au gouvernement Nigerian de ratisser tous les périmètres de cette région pour déloger les militants de Boko-Haram?