Au cœur d’une vive polémique en France , le clip « Pendez les Blancs » serait un « message d’amour » selon son auteur Nick Conrad. La chanson intitulée « Pendez les Blancs » de Nick Conrad suscite une vague d’indignation en France. Interrogé par RTL, le rappeur assure que sa vidéo n’appelle pas à la haine. Pour lui, le clip personnifie « le racisme ».Son but est de  « choquer les idées reçues »« C’est une fiction qui montre des choses qui, du début à la fin, sont vraiment arrivées au peuple noir » explique le rappeur. Il dit avoir juste « inversé les rôles » pour amener les gens à  réfléchir et ne pas rester en surface. Pour lui, rien n’est à  regretter même s’il comprend ceux qui s’indignent.

Loading...

« Je ne peux pas renier ce que j’ai écrit, ça touche le racisme, c’est la beauté de ce morceau, ça reste de l’art » a laissé entendre Nick Conrad qui pense que sa vidéo est plus un message d’amour qu’un message de haine. Malgré ses explications, le rappeur ne sera pas lâché par la justice française. Le parquet de Paris a ouvert une enquête ce mercredi pour « provocation publique à la commission d’un crime  ou d’un délit ». C’est la brigade de répression de la délinquance contre la personne qui conduit les investigations. Nick Conrad risque 5 ans de prison.

Notons que le clip est d’une certaine violence. Il commence par une scène qui montre  un noir allumer une cigarette devant un blanc pendu à une corde. Le rappeur commence alors par chanter en utilisant des mots d’une violence sans équivoque.

Voir les commentaires

10 Commentaires

    • “La traite” ? comme s’il n’y avait eu qu’une seule traite dans l’histoire de l’humanité. Il y a eu 3 grandes périodes de traite et on ne parle que de la traite transatlantique (noirs exploités par des blancs), certes horrible mais qui n’a absolument rien à envier à la traite des noirs par le monde arabo-musulman qui a duré 13 siècles avec un nombre d’esclaves bien supérieurs à celui de la traite transatlantique (qui a duré 4 siècles).
      Personne n’en parle. Le mythe du méchant blanc dominateur est bel et bien un mythe. Cette inculture générale nous est très préjudiciable.

      • Actuellement le probleme est qui a profiter de la traite et comment faire pour rembourser le mal qui a été profitable a la société occidentale …perso je pense qu’il ne faut avoir aucune honte a cela , nous sommes en 2018 /

    • J’en pense que c’est de l’histoire. L’histoire s’étudie pour en tirer des leçons. Votre histoire unilatérale oublie les massacres inter ethnique, oublie que les négriers esclavagistes étaient des noirs qui vendaient leurs frères pour de l’argent. Pensez aux Ruanda, en débattant d’histoire. Pensez aux passeurs africains en débattant d’histoire. Pensez aux esclavagistes noirs en parlant d’histoire et foutez nous la paix avec la colonisation, plus personne sauf les noirs, n’en a plus rien à faire. C’est devenu de l’histoire dans un livre d’histoire.

      • Toujours vouloir tordre le coup a l histoire. Si ce que vous racontez est vraiment, pouvez vous me donner une seule langue africaine dans laquelle le mot “esclave” ou “traite de Noirs” exsite ? Comment le “Noir” a pu vendre ses freres sans pouvoir donneur un “NOM” a cette pratique. L occident a toujours falsifié l histoire, mais je vous rappelle que nous sommes au 21e et cela n est plus possible. Assumer vos crimes au lieu de vouloir les rejetter sur la victime.

  1. Des propos racistes qui ne dégagent aucune intelligence humaine. L’homme noir a été et continue d’être sous le joug du racisme et de l’esclavage moderne, et c’est bien notre ignorance qui en est bien la cause.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom