Le procès qui oppose le quotidien La Nouvelle Tribune à la Haute autorité de l’audiovisuelle et de la communication, Haac s’est tenu effectivement ce vendredi 7 septembre 2018 à la salle F du tribunal de première instance de Cotonou.La juge, Edibayo Dasssoundo, qui présidait l’audience a voulu s’assurer auprès de Me Alfred Bokovo, représentant le quotidien La Nouvelle Tribune que la Haac qui n’est pas présente à l’audience, a effectivement reçu l’assignation à comparaître. Information confirmée par Me Bokovo qui a affirmé que ladite assignation a été déposée par exploit d’huissier auprès du secrétariat administratif de la Haac.

Ce après quoi la juge a proposé que l’audience soit renvoyée au mardi 11 septembre 2018 pour permettre à la Haac, après une première absence, d’être présente pour le contradictoire.

C’est sur cette décision du juge à laquelle Me Bokovo n’a pas trouvé d’objection que la juge a levé l’audience.

10 Commentaires

  1. Quand une partie a un proces ne se presente pas au tribunal, il est generalement condamne in absentia !
    La HAAC qui prend des decisions arbitraires et se donne des prerogatives que ne prevoit pas la loi ne peut se payer un avocat pour la representer ou s’agit il du mepris de la loi et du juge ?
    Dans les 2 cas, le report ne se justifie pas et la HAAC aurait du etre condamnee a cette audience…
    Mais le 11 Septembre n’est pas loin… On ose croire qu’on ne va pas assister a la farce des report successifs, et des juges qui ne se presentent pas au tribunal , comme la fameux AZO, dont l’absence subite a empeche un verdict dans l’affaire de la RB toujours non jugee!
    On veut croire qu’il y a encore des pans de notre systeme judiciaire qui ne sont pas assujettis a ******************** regnante…

  2. Il y a de languille sous roche. Comment ce fait-il que l’accusateur de Nouvelle Tribune se taille le culot, ou le luxe d’être absent durant l’audience? La culpabilité lancée contre La Nouvelle tribune est donc biasée et mensongère, vindicative. La tolérance de l’injustece, et la mentalité vindicative entrainent l’absence de démocratie. À l’heure actuelle la démocratie fuie à petits pas notre pauvre Bénin. Quelles excuses donneriez-vous aux familles dont vous avez rendu la vie difficile depuis la suspension de Nouvelle Tribune? Tandis qu’ils mangent bien avec des *********************, leurs frères et soeurs ne trouvent pas leur pain quotidien, parce qu’ils ont été licenciés à cause d’une décision **************** en son genre a été prise par ************** qui ne voit pas de bon oeil La Nouvelle Tribune. La Nouvelle Tribune devrait entrainer la HAAC devant le tribunal pour dommages et intérêts. Il faut frapper la HAAC où il fait bien mal.

  3. Hum! C’est énoooorme cette histoire.
    Tout autant que l’avocat de la Haac, les employés et journalistes de LNT ont une famille, des enfants à nourrir, etc… Et ils se retrouvent brutalement du jour au lendemain en chômage technique par le fait du prince.
    Et ben! on a beau être tolérant et compréhensif, il y a des cas d’injustice qui font qu’on a envie de tout casser (et le mot est faible).

  4. ************************************* n’a-t-il pas le courage d’affronter ceux qu’il oppresse injustement , pris les salariés d’emploi , et nous les lecteurs d’avoir une juste et pertinente appréciation de la situation politico-sociale du benin , ou attend t’ils le retour au pays pour recevoir des instructions ? De toutes les façons tout le monde au benin et à Navarre ainsi que dans ma grotte , se pose des questions sur l’indépendance de notre justice à l’ère de talon ; bien triste 

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom