RDC : l’appel de dernier recours de l’opposition à Kabila

RDC : l’appel de dernier recours de l’opposition à Kabila

Accordés sur le principe d'une candidature unique aux prochaines élections, les leaders de l'opposition préviennent le pouvoir de Kabila d'éventuelles crises si les élections ne sont pas convenablement organisées.

RDC : le pouvoir Kabila réclame à nouveau le retrait des soldats de l’ONU

L’hôtel Courtyard-Marriott à Evere, en Belgique a abrité la rencontre de ces cinq dirigeants de l’opposition congolaise, Jean-Pierre Bemba (MLC, Mouvement de libération du Congo), Felix Tshisekedi (UDPS, Union pour la démocratie et le progrès social), Moise Katumbi et Vital Kamerhe (PLUS, parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie), et Adolphe Muzito (PALU, Parti lumumbiste unifié). 

Rencontre initiée pour évaluer le déroulement du processus électoral en cours, réaffirmer l’importance d’un « processus crédible aux yeux de tous ». Mais également de s’accorder en vue de la désignation du candidat commun de l’opposition à une élection présidentielle crédible.

Cependant, les leaders ont tenu à l’issue de cette rencontre à réitérer leurs exigences de voir le retrait sans conditions de « la machine à voter » et surtout la clarté autour du fichier électoral, déclaré corrompu par les experts de l’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie), mais face au dédain du pouvoir Kabila ils préviennent qu’ils  ne seront pas responsables du « chaos et des conséquences » qui découlerait de cette posture.

Commentaires

Commentaires du site 0