Rwanda : le gouvernement licencie plus de 200 policiers

Rwanda : le gouvernement licencie plus de 200 policiers

Au Rwanda, plus de 200 policiers sont dans la tourmente. En effet, les autorités ont décidé de les sortir de l'effectif de la police parce qu'ils auraient commis des "fautes graves"

Rwanda : Paul Kagame rappelle son ambassadeur à Paris

230 policiers dont 97 sous-officiers et 13 officiers ont été licenciés par le gouvernement rwandais. La décision a été confirmée en conseil des ministres qui a également approuvé un arrêté ministériel qui protègent neuf sous-officiers de police contre tout licenciement, pour des raisons de santé. Les policiers licenciés sont accusés pour la plupart d’avoir violé le code de conduite de la police. Il faut aussi préciser que parmi les policiers licenciés, certains ont écopé des peines qui vont au delà de six mois d’emprisonnement.

Le porte parole de la police, Theos Badege, qui s’est prononcé sur le sujet a affirmé que les personnes qui sont suspendu ou condamné à plus de six mois de prisons ne peuvent plus réintégrer les rangs des forces de l’ordre.

Lorsqu’une personne purge une suspension de plus de quatre mois ou (…) est condamné à une peine supérieure à six mois, elle ne peut pas revenir dans la police“,a affirmé M Badege.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 2 mois

    Du côté du benin , j’en connais un qui doit avoir une énorme envie de faire de même , voire élargir celà à l’éducation et le secteur de la santé 

  • Avatar commentaire
    The Atlantean Il y a 2 mois

    Maintenant les chiens et chats iront en patrouille au Rwanda.