Santé : pour l’OMS, l’alcool plus dangereux que la combinaison : sida, tuberculose et violences

Santé : pour l’OMS, l’alcool plus dangereux que la combinaison : sida, tuberculose et violences

l’OMS publie un rapport alarmant, l'usage nocif de l'alcool a tué 3,3 millions de personnes dans le monde soit un décès sur vingt et la situation devrait empirer…

Bénin – Rebondissement dans l’affaire Cncb : Dayori et neuf personnes sous mandat de dépôt

L’alcool tue chaque année 3,3 millions de personnes (1 décès sur 20), soit plus que le sida, la tuberculose et la violence réunis, souligne l’agence de l’OMS  dans un rapport publié ce lundi. Sur les 3 millions de décès attribuables à l’alcool, 28% étaient liés à des accidents de la route, violences, suicides et autres actes violents, 21% à des troubles digestifs et 19% à des maladies cardiovasculaires. 

Les autres décès sont attribués à des maladies infectieuses, des cancers, des troubles mentaux et autres problèmes de santé. Dernièrement, des relations causales ont été établies entre la consommation nocive d’alcool et l’incidence de maladies infectieuses telles que la tuberculose ou l’évolution du VIH/sida.

Outre ses conséquences sur la santé, l’usage nocif de l’alcool entraîne des pertes économiques et sociales importantes pour les individus comme pour la société dans son ensemble. Si les pays riches (Amériques et Europe) restent les plus gros consommateurs d’alcool, la consommation a surtout augmenté ces dernières années en Inde et en Chine, tandis qu’elle est restée stable dans les pays d’Amérique, d’Europe et d’Afrique.

Néanmoins, l’OMS rassure qu’une réponse est possible mais que la réussite de la stratégie exigera une action concertée des pays, une gouvernance mondiale efficace et un engagement approprié de tous les intervenants.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    anatole Il y a 2 mois

    en particulier dans le monde du travail, l’alcoolisation de certains salariés est une préoccupation pour les employeurs et la collectivité de travail car l’alcoolisme constitue un facteur aggravant du risque professionnel létal : l’alcool est indéniablement un facteur démultiplicateur des accidents du travail mortels pour la sécurité de tous les employés de l’entreprise. ” La prévention de l’alcoolisme au travail ” : http://www.officiel-prevention.com/sante-hygiene-medecine-du-travail-sst/service-de-sante-au-travail-reglementations/detail_dossier_CHSCT.php?rub=37&ssrub=151&dossid=157