Sénégal : la police arrête des opposants pour empêcher un rassemblement

Sénégal : la police arrête des opposants pour empêcher un rassemblementDes policiers sénégalais

Le rassemblement de l'opposition au Sénégal qui devait avoir lieu ce mardi a été empêché par la police.

Sénégal : le maire de Dakar Khalifa Sall écope de 5 ans de prison ferme

Au Sénégal les opposants ne sont pas content et ils ont décidé de le manifester. Mardi dernier, une coalition de l’opposition avait décidé de manifester. Le Front de résistance nationale (FRN) n’approuve pas le fait que des candidats en l’occurence Karim Wade et de Khalifa Ababacar Sall ont été écartés de la course pour le fauteuil présidentiel et demande leur confirmation sur la liste des candidats.

Outre cet argument, la coalition exige également le retrait de la loi sur le parrainage, l’accès au fichier électoral mais aussi et surtout « la mise en place d’une autorité indépendante pour organiser les élections ». Car selon eux, l’organisation des élections par le ministère de l’Intérieur dont le chef dirigé par Ali Ngouye Ndiaye, ne permet pas de garantir l’impartialité.

Mais avant le démarrage des manifestations la police a bloqué les accès au ministère et a lancé les gaz lacrymogènes en direction des manifestants. Il faut préciser que les manifestations dans la zone sont interdites par un texte qui date de 2011. Selon des médias locaux et internationaux des opposants ont été arrêtés dont le député Oumar Sarr.

Commentaires

Commentaires du site 0