Afrique du Sud : Décès de Pik Botha, un des leaders de la transition après apartheid

Afrique du Sud : Décès de Pik Botha, un des leaders de la transition après apartheidCRÉDITS : ODD ANDERSEN / AFP

Pik Botha, l'une des personnalités clés de la période post apartheid en Afrique du Sud, est décédé cette nuit à l'âge de 86 ans comme l'a confirmé son fils aux médias du pays.

Décès de son fils : Jesse Jackson et Julius Malema présentent leurs condoléances à Jacob Zuma

Pik Botha était l’un des rouages de la funeste période de l’apartheid en République Sud africaine. Il avait cependant des positions libérales. Il a ainsi été chef de la diplomatie du régime d’apartheid pendant près de 17 ans. Pik Botha était un diplomate chevronné qui a notamment arpenté les couloirs de l’ONU.

Il est devenu ministre des affaires étrangères de l’Afrique du Sud à partir de 1977, poste qu’il va occuper jusqu’en 1994, soit l’année de la fin de l’apartheid. Quand Nelson Mandela a été élu à la tête du pays, il a nommé Pik Botha dans son gouvernement pour mener à bien la difficile mission de la réconciliation, après des années d’exactions et d’abus sous le régime d’apartheid.

Dans un entretien à la BBC il y a quelques années, Pik Botha dira qu’il a loué Madiba pour  “sa capacité à pardonner et sa volonté d’apporter le meilleur à l’Afrique du Sud”. Il a ensuite indiqué que le père de la nation arc-en-ciel lui avait dit : “Nous avons besoin l’un de l’autre pour réussir.” Pik Botha était plein d’admiration pour Nelson Mandela, il le considérait comme une figure guérisseuse.

Commentaires

Commentaires du site 0