Attentat en Iran : l’armée annonce avoir éliminé le cerveau de l’attaque

Attentat en Iran : l’armée annonce avoir éliminé le cerveau de l’attaqueDes soldats iraniens. Photo : AFP

L’attaque le mois dernier du défilé militaire à Ahvaz, une ville à majorité arabe, dans le sud de l'Iran avait fait 24 morts. L’armée dit avoir abattu ce mardi en Irak, "cinq autres terroristes" coupables dont Abu Zahi. Un cerveau de l’État islamique.

En pleine tension avec les USA, l’Iran dévoile un nouveau missile

C’est par communiqué que les ¨Gardes de la Révolution¨ en ont fait l’annonce. Les cinq hommes avaient été tués au cours d’une opération surprise de reconnaissance menée par des forces de la résistance, ces milices opérant en Irak et en Syrie avec le soutien de Téhéran et formées par les ¨Gardes de la Révolution¨ ce matin dans la province irakienne de Diyala, au nord-est de Bagdad. 

Cette annonce intervient après que L’Iran ait déclaré, en Octobre, avoir frappé des djihadistes en Syrie avec des drones de combat et des missiles aéroportés, en représailles à l’attaque de septembre à Ahvaz.

Cependant bien que L’EI et un groupe séparatiste iranien appelé “ Résistance nationale Ahvaz ’’ aient tous les deux revendiqué l’attentat, l’armée en avait d’abord rejeté l’idée .

« Ils ne sont pas de Daesh ou d’autres groupes combattant le système islamique » précisait Brig Gen Abolfazl Shekarchi, le porte-parole de l’armée ; « Mais ils sont liés à l’Amérique et au Mossad » stipulant que les assaillants avaient été formés par les  émirats arabes du golfe persique et avaient des liens avec les États-Unis et Israël.

Commentaires

Commentaires du site 0