Bénin : Le préfet Cissé ferme un centre de soins illégal à Parakou

Bénin : Le préfet Cissé ferme un centre de soins illégal à Parakou

A Parakou, la traque aux cabinets de soins illégaux a commencé le mardi 02 octobre dernier. C’est le préfet du Borgou Djibril Mama Cissé qui est aux commandes de l’opération.

Bénin : Les confessions de l’ex dg de la Bibe, lors du procès de Laurent Mètongnon

Djibril Mama Cissé, le préfet du Borgou est descendu mardi dans plusieurs cliniques privées de la cité des Kobourou. Il était accompagné des autorités sanitaires du département. Cette descente lui a permis de mettre fin aux activités de la  Fondation Sainte Florence pour l’enfant et la mère. Selon Yacoubou Karim Imérou, directeur départemental de la santé du Borgou, cette structure située dans le premier arrondissement de Parakou n’a pas une autorisation d’ouverture ni une autorisation d’exercice en clientèle privée. De plus son personnel n’est pas qualifié.

« Rien ne sera plus comme avant et toute personne qui désire exercer dans le domaine de la santé devra remplir toutes les conditions requises, car la vie humaine est sacré » a averti  M Imérou. Le préfet Djibril Mama Cissé a indiqué pour sa part que cette traque contre les centres de soins illégaux va se poursuivre dans toutes les communes du département. Elle s’arrêtera quand la dernière formation sanitaire illégale aura mis les clés sous le paillasson.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    YAGBANTè Il y a 2 mois

    DIEU Merci car AZIZ est à la base de la création de ces fausses cliniques.Il est toujours en blouse blanche à manches roses(couleurs des sages femmes).
    Cela m’avait toujours paru suspicieux, intriguant,car il se faisait appeler “médecin chef résidant”. A certains il disait être un interne de l’Hôpital Cochin, venu en opération humanitaire à parakou sur invitation de son ami Charles Toko, le maire. L’auriez-vous arrêté ce loulou…? Faites vite avant qu’il ne file à Dakar…