Bénin : Les Nations Unies offrent des équipements aux Cps des malvoyants

Bénin : Les Nations Unies offrent des équipements aux Cps des malvoyantsSiaka Coulibaly, Coordonnateur résident du SNU au Bénin

Les agences du Système des Nations Unies (SNU) au Bénin sont allées dans l’après-midi du mercredi 24 octobre 2018, remettre des lots de matériel au Centre de promotion sociale des aveugles et Amblyopes de Cotonou, au profit de ce centre et celui de Parakou.

Production durable de la biomasse électricité au Bénin : Les acteurs en conclave

Ce sont deux lots d’équipements composés entres autres, d’imprimantes brailles, de logiciels Duxbury braille, de scanner et d’une centaine de documents sur les Objectifs de Développement Durable traduits en langage braille. C’est une activité qui entre dans le cadre de la célébration du 73ème anniversaire de l’Organisation des Nations Unies. Une célébration que les agences au Bénin ont voulu marquer par cet acte concret. Et ce, suivant le principal de « Ne laisser personne de côté » sur lequel repose l’agenda de développement 2030 et qui fonde désormais toutes leurs actions sur le terrain.

Ce don compte également pour la mise en œuvre du projet « Unis dans l’action pour faire avancer le droit des personnes handicapées au Bénin » par les agences du SNU au Bénin, à en croire le Coordonnateur résident du SNU au Bénin, Siaka Coulibaly. C’est un projet qui vise, selon ses propos, à « renforcer le droit des personnes vivant avec un handicap et favoriser leur inclusion dans le processus de développement du Bénin ».

Dans ce cadre, a-t-il annoncé, « le service de kinésithérapie du Centre Hospitalier de Parakou et du Centre d’appareillage orthopédique et de rééducation fonctionnelle du Zou, bénéficieront également des équipements pour assurer une prise en charge de leurs patients ».

Ces équipements notamment ceux offerts aux centres de promotions sociales « participeront à l’amélioration des conditions d’études des apprenants malvoyants et le renforcement des dispositifs de rééducation fonctionnelle des personnes vivants avec un  handicap », indique le ministre des affaires sociales Bintou Chabi Adam Taro. La porte-parole des bénéficiaires, l’élève Marie Ange Biaou se dit convaincue de ce que ces matériels auront un impact sur leur rendement scolaire. Elle promet en faire bon usage pour mériter davantage le soutien de l’Organisation des Nations Unis.

Commentaires

Commentaires du site 0