Cameroun : Paul Biya, le dernier dinosaure

Cameroun : Paul Biya, le dernier dinosaure

Et de 7 pour Paul Biya. Celui qui dirige le Cameroun depuis 1982, vient d'être élu pour un nouveau mandat, à la suite d'un scrutin présidentiel vivement contesté par l'opposition politique.

Liberia : un responsable d’ONG américaine violait les jeunes filles à sa charge

Le Sphinx, comme il est surnommé en raison de son cynisme et de son goût du secret, a bâti son long règne en s’appuyant sur l’administration et son gigantesque parti créé en 1985, le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC).

Il est arrivé en tête de l’élection présidentielle, avec 71,28 % des suffrages. Avec ce nouveau mandat à la tête du Cameroun, Paul Biya conserve sa position de deuxième président en exercice à la plus longue longévité politique au monde.

Durant tout son règne, il a bien manœuvré pour écarter ses plus dangereux adversaires. Lors de sa campagne présidentielle il n’a effectué qu’un seul déplacement à l’intérieur du pays,. Au sein de son régime, il règne en maître absolu.

Pour juger le niveau de crainte des collaborateurs de Paul Biya, on peut s’appuyer sur cette déclaration stupéfiante du ministre de l’Enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo, qui en 2011, dira : “Nous sommes tous des créatures ou des créations du président Paul Biya. Nous ne sommes que ses serviteurs. Mieux, ses esclaves.”

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Franck Il y a 2 mois

    Felicitation Mr paul Biya