Les adeptes des selfies n’ont qu’a bien se tenir. Une récente étude Indienne a démontré que cette mode très répandue, a tué plus de personnes que les attaques de requins.Un groupe de chercheurs indiens s’est intéressé à ce phénomène sociétal très en vogue, surtout chez les jeunes. L’équipe indienne a épluché plusieurs journaux internationaux qui fait cas de l’utilisation de smartphone, et le résultat est surprenant.

D’après le rapport, les selfies ont tué 259 personnes entre octobre 2011 et novembre 2017, soit une moyenne de 43 morts par an. L’étude indienne a fait une comparaison avec les attaques de requins. Là aussi, surprise. Le grand prédateur des mers ne tue “que” six personnes par an en moyenne.

Un bilan plus approfondi de cette étude a révélé que le nombre de morts liés aux selfies a connu une hausse à partir de 2016, date à laquelle le selfie et devenu très populaire. Il ressort que dans la majorité des cas les victimes sont âgées de moins de 30 ans.

C’est en Inde qu’on rencontre la plus grande concentration de victimes où les selfies de groupe sont très répandus. Les autorités indiennes ont donc décidé de prendre le taureau par les cornes afin éviter d’autres drames liés à l’utilisation des smartphones pour des autoportraits. Dans la capitale Bombay, les autorités de la ville ont décrété 16 “zones de non-selfie” après que des drames y soient survenus.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom