Corée du Nord : Kim Jong-Un prêt à accueillir le Pape François

Corée du Nord : Kim Jong-Un prêt à accueillir le Pape François

Soucieuse de confirmer sa nouvelle ouverture vers le monde, la Corée du Nord a confirmé au Pape François qu'il serait relativement bien accueilli si ce dernier décidait de venir à Pyongyang.

Affaire Atao Hinnouho : Me Kato Atita dénonce « un cas de flagrant délit flou et controversé »

La Corée du Nord, prête à accueillir le Pape François ? En effet, alors que Moon Jae-in, le président du voisin du Sud doit se rendre au Vatican les 17 et 18 octobre prochains, Kim Jong-Un lui, a demandé de transmettre une lettre au chef de la religion chrétienne, lettre au cours de laquelle il assure que si François était amené à se rendre dans la péninsule Coréenne, il serait accueilli à Pyongyang avec ferveur et enthousiasme. 

La Corée du Nord veut confirmer son ouverture

Ce n’est pas la première fois que le dictateur nord-coréen « utilise » la religion afin de faire passer son message. En effet, au cours de la dernière rencontre intercoréenne organisée au mois de septembre dernier à Pyongyang, Moon Jae-in s’est présenté en compagnie de l’archevêque sud-coréen, Hyginus Kim Hee-joong. 

Au cours d’un entretien organisé entre ce dernier et Kim Jong-Un, le chef communiste a demandé à l’archevêque de transmettre au Vatican, son intention de construire la paix, une paix durable. Une situation pour le moins insolite puisque la pratique de la religion est ultra-encadrée en Corée du Nord, bien que sa pratique soit autorisée par la constitution du pays. 

Avant la séparation Nord-Sud, Pyongyang était d’ailleurs considérée comme étant la « Jérusalem de l’Asie ». Problème, le fondateur de la Corée du Nord, Kim Il-Sung a, au moment de son arrivée au pouvoir, considéré la religion comme étant une menace contre son règne et son régime autoritaire. L’idée étant de créer un seul culte, ce dernier a donc tenté d’éradiquer toutes croyances.

Depuis, Pyongyang a tout de même revu sa copie, autorisant certaines organisations religieuses à mener des projets humanitaires sur son sol.

Commentaires

Commentaires du site 0