Disparition de Khashoggi : des proches du prince saoudien MBS pointés du doigt

Disparition de Khashoggi : des proches du prince saoudien MBS pointés du doigt© Sipa Press

La disparition du Journaliste saoudien continue de défrayer la chronique. Tel un feuilleton d’espionnage grandeur nature, les rebondissements sont des plus inattendus. L’Arabie Saoudite nie jusqu’à présent être impliqué de quelque manière dans l’assassinat du journaliste, et la Turquie de révéler une liste de suspects où figurent des proches du Prince Héritier.

Yémen : l’autre dossier noir de l’Arabie Saoudite

La Turquie soutient que Khashoggi a été tué à l’intérieur de l’enceinte de l’Ambassade du Royaume Chérifien à Istanbul et aurait des enregistrements audio et vidéo pour appuyer ses allégations. Les médias turcs ont rapporté, citant des responsables gouvernementaux, que 15 mercenaires auraient été envoyés pour régler le cas Khashoggi;  et parmi eux des gardes royaux saoudiens, des agents du renseignement, des soldats et un expert en autopsie.

L’un des suspects, Maher Abdulaziz Mutreb, membre de la garde personnelle du Prince héritier, est un diplomate qui s’est déplacé à plusieurs reprises avec le prince héritier ¨MBS¨. Il faisait partie de l’entourage de MBS lorsque le prince héritier a effectué une vaste tournée américaine plus tôt cette année. Le Times a montré des images de Mutreb avec MBS lors de tournées à Boston, Houston et aux Nations Unies à New York. Un autre homme identifié par les autorités turques est Muhammed Saad Alzahrani, également identifié comme membre de la Garde royale.

Cependant, Mardi, le secrétaire d’État américain Mike Pompeo rencontrait le roi Salmane et le Prince Ben Salmane à Riyad où il n’a pas manqué de remercier le roi pour son engagement dans «une enquête approfondie, transparente et rapide». Faux rétorque le Congrès américain qui mercredi, prenait ses propres mesures, en utilisant une loi de sanctions internationales de 2012pour contraindre la Maison Blanche à ouvrir une enquête sur le sort de Khashoggi.

Commentaires

Commentaires du site 0