Les cahiers d’activités et autres documents non autorisés ne doivent plus être imposés aux apprenants au titre de supports didactiques. Ces outils ne devront non plus désormais servir de support de cours dans les établissements secondaire. Cette information vient d’une note circulaire émise ce 24 septembre 2018 par le ministre de l’enseignement secondaire, le professeur Kakpo Mahougnon. Pour le ministre qui, dans cette note circulaire, interdit aussi la vente de ces cahiers et documents, cette pratique constitue l’une des causes de l’échec scolaire observé dans l’enseignement secondaire. (Lire ici l’intégralité de la note).

View Fullscreen

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire