France : ce que l’on sait sur l’agression de la fille de Marine Le Pen

France : ce que l’on sait sur l’agression de la fille de Marine Le Pen

Marine le Pen, dirigeante du Rassemblement National, est l'une des personnalités politiques les plus controversés en France, à cause notamment de certains de ses idéaux.

Dieudonné M’Bala M’bala, déclaré inéligible pour les trois prochaines années

Vendredi, la présidente du Rassemblement National ancien FN a dénoncé l’agression dont une de ses filles a été victime. Le Pen affirme que pour le moment, elle n’a pas d’éléments qui pourraient montrer que sa fille a été agressée parce qu’elle est son enfant.

Les faits se sont déroulés très tôt le matin, vers 2h40, au sortir d’une soirée bowling à Nanterre, qui est situé à l’ouest de Paris. La fille de Marine le Pen, âgée de 19 ans était en compagnie de son cousin, qui lui, a 18 ans. Alors que la jeune fille prenait de l’air dehors, elle a été accostée par deux hommes. Ces derniers voulaient la réchauffer en lui frottant le corps car elle avait froid. C’est ainsi que son cousin intervînt pour éloigner les deux individus.

Les deux hommes se sont alors défoulés sur le pauvre jeune homme en le rouant de coup avant de s’en prendre à la fille de la dirigeante du RN, rapporte une source proche du dossier. Les deux jeunes gens ont reçu plusieurs coups de poings et de pieds au visage et sur le corps.

les deux suspects interpellés

Les deux hommes, âgés respectivement de 32 et 47 ans, qui paraissaient ivres au moment des faits, ont été appréhendés par la police et placés en garde à vue au commissariat de Nanterre. Dans un premier temps, ils ont nié s’être rendu au bowling avant de reconnaître y être passés, sans apporter plus d’indications.

Selon les autorités policières, la fille de Marine le Pen a été prise en charge par les pompiers et conduit à l’hôpital. Elle pourrait avoir une blessure au niveau du nez.

Quant à la dirigeante d’extrême droite, qui était de passage au salon de l’automobile à Paris, elle a livré: “Il n’y a pas eu de bagarre, il y a eu une agression, une agression gratuite de deux jeunes de 18 et 19 ans. Hélas c’est le lot quotidien de beaucoup de nos compatriotes et de beaucoup de pères et de mères de famille qui, comme moi, ne voient plus partir nos enfants pour une soirée étudiante ou pour un dîner entre amis avec tranquillité d’esprit”

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    maree arlette Il y a 2 semaines

    Ça fait 40 ans que ça dure,le lavage de cerveaux.A quand une autre musique?

  • Avatar commentaire
    Amani YAO Il y a 2 semaines

    LES YEUX DE SA MAMAN peuvent descendre les agresseurs présumés: yeux de génie de kpalèzo

  • Avatar commentaire

    Marine, marin, laissons tomber la haine