Israël : les migrants congolais sommés de rentrer chez eux

Israël : les migrants congolais sommés de rentrer chez euxCrédits photo : DR

Au cours des années 2000, Israël avait accordé la protection de groupe à de nombreux ressortissants de la République Démocratique du Congo. Tout récemment, l'État hébreu vient de mettre fin à cette protection temporaire.

USA : Donald Trump prend une nouvelle mesure contre les autorités palestiniennes

La RD Congo a connu une grave et violente crise socio-politique au détour des années 2000. Ce qui a contraint des milliers de Congolais à prendre le chemin de l’exil. C’est ainsi qu’Israël mettra en place un mécanisme de protection, qui a permis d’accueillir un certain nombre de citoyens congolais.

Le gouvernement Israélien vient de mettre fin à cette protection temporaire et la décision a été diffusée sur le site internet de l’Autorité israélienne de l’immigration. Les autorités israéliennes ont justifié cette décision par le fait, qu’il n’y aurait plus d’obstacles à l’expatriation des citoyens de la République démocratique du Congo vers leur pays d’origine.

L‘État hébreu donne un délai de trois mois aux Congolais pour partir volontairement. À partir du 5 janvier prochain, le pays procédera à des expulsions de force.

On dénombre aujourd’hui une centaine de congolais en Israël. Les Congolais qui ont le statut de parent ne devraient pas être concernés par cette décision. Des responsables d’organisation de la société civile, se sont insurgés contre cette volonté du gouvernement d’Israël. Ainsi, Tal Steiner, chef du département juridique de la Ligne d’assistance pour les réfugiés et les migrants affirme: “La situation au Congo est volatile en ce moment. C’est l’un des moments les moins opportuns pour prendre une telle décision. Il y a des élections dans deux mois et nous considérons que dans un pays qui pourrait à nouveau plonger dans la guerre civile, la situation est dangereuse pour tout le monde.”

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire

    Vraiment nous sommes trouble par cet annonce