Francophonie : Louise Mushikiwabo gagne la bataille contre Michaëlle Jean

Francophonie : Louise Mushikiwabo gagne la bataille contre Michaëlle JeanPhoto : Reporters

Après 4 ans passé à la tête de l'Organisation internationale de la francophonie , le Canada cède la place au Rwanda.

Togo : La 33ème Conférence des Ministres de la Francophonie reportée

 Michaëlle Jean ne rempilera pas à la tête de l’Organisation Internationale de la Francophonie. Son challenger la Rwandaise Louise Mushikiwabo a été choisie pour lui succéder ce vendredi lors d’une réunion à huis clos tenue en Arménie, où se déroule le   17e sommet de la Francophonie. Les carottes étaient déjà cuites pour la Canadienne puisque son pays lui avait tourné  dos il y a quelques jours se ralliant au consensus. Un consensus qui porte le nom de Louise Mushikiwabo.

Rappelons que la Rwandaise était soutenue par la France, les Etats africains et le Canada, ce qui ne laissait aucune chance à Mme Jean. Le Rwanda arrache donc le poste de Sg de la Francophonie alors que le pays  a opté pour le bilinguisme. Un choix qui ne dérange d’ailleurs pas le président Français Emmanuel Macron.

Dans le discours qu’il prononçait hier à l’ouverture du sommet, il a indiqué que le plurilinguisme ne fait qu’enrichir la langue française.

Commentaires

Commentaires du site 11
  • Avatar commentaire
    SAKA KINA Il y a 6 jours

    @AZIZ
    MENAA YEEME TI KOO DJOUGOU

  • Avatar commentaire

    Toute victoire du petit dictateur de Kigali est une defaite pour la democratie et les droits de l’homme en Afrique.
    Le Rwanda de Kagame est un contre exemple pour les pays africains nonobstant la sympathie qu’on doit avoir oour les victimes du genocide!

    • Avatar commentaire

      Pourquoi ne dites vous pas la même chose d’Israel?Les africains toujours aptes à détruire ce qui marche sur leur continent….

  • Avatar commentaire
    Analyste Il y a 1 semaine

    La désignation de la rwandaise répond à une logique purement politique. Il ne faut pas chercher à la justifier par un raisonnement apolitique comme le fait Kagamé.
    – Il est faut de dire que l’anglais a été ajouté au français au Rwanda. Si c’était le cas, l’anglais serait langue seconde, mais elle est plutôt langue première dans le pays, et cela a été fait avec une telle fougue que c’est incompréhensible que le pays veuille prendre la tête de l’OIF
    – La désignation de la Rwandaise est le fruit d’un deal entre la France et le Rwanda pour apaiser les tensions motivées par le rôle de la France dans le génocide
    – Le Rwanda se positionne comme une petite puissance qui veut prendre le contrôle de certaines instances internationales qui lui sont accessibles pour y imprimer leur sens du pragmatisme, du résultat et de l’efficacité. Sous le mandat de la rwandaise, il faudra s’attendre à des changements positifs pour que l’organisation cesse d’être une organisation pour la forme mais commence à avoir des résultats tangibles à revendiquer. Madame Jean était poète dans son rôle et ça n’est pas suffisant
    – le Rwanda n’est certainement pas un modèle en matière de liberté de presse et autres, mais c’est un pays qui a désormais une culture de gouvernance axée sur les résultats. Cela se sentira dans une restructuration possible de l’organisation même de l’OIF à Paris. Les questions soulevées sur la gestion et les dépenses de Madame Jean ne l’ont pas aidé. Elle a en ce sens elle-même contribué à son échec.

  • Avatar commentaire
    Conscience Il y a 1 semaine

    Hihihi c est comme ca que le peuple votera encore pour Talon en 2021 malgre tout le mal qui se fait

  • Avatar commentaire

    La France pour se racheter auprès du Rwanda préfère sacrifier Michaele Jean quelle humiliation de la francophonie.

  • Avatar commentaire

    Qu’Est-ce que le bénin attend pour se mettre au bilinguisme comme le Rwanda? Les pays les plus riches sont tous anglophones.

  • Avatar commentaire

    Malgré le fait que les prisons du Rwanda soient rempli d’opposants, Kagamé arrive à placer son candidat à la tête de l’OIF, nous devons nous poser de questions 

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji Il y a 1 semaine

      C’est Macron qui a offert ce strapontin à Kagame au nom de la Real politik et aussi un peu pour se faire excuser du role de la France dans le drame rwandais. C’est comme si vous offrez une voiture à votre ex offensée pour vous faire pardonner et la faire revenir.

      Rien de bien serieux dans cette cabriole qui se veut le fer de lance d’une langue qui perd chaque jour du terrain face à l’Anglais

  • Avatar commentaire
    Agadjavidjidji Il y a 1 semaine

    Nommée ou élue???? Personellement, meme si je ne m’interesse que très peu à ce machin, je reste impressionné par l’esprit de combativité dont aura fait montre Michaelle Jean qui est restée debout envers et contre tous jusqu’au bout. Elle a pâti du retour en grâce de Kagame auprès de la France donc rien de bien grave à se reprocher.

  • Avatar commentaire
    Prince Toffa 1er Il y a 1 semaine

    Le choix de la Rwandaise Louise Mushikiwabo n’effacera pas de la tête des humains que nous sommes que la France a contribué au génocide rwandais aux cotés des Hutus pour décimer leurs frères Tutsis.

    C’est tout ce qui motive ce choix par Macron mais malheureusement la tache d’encre est déjà là, indélébile.