Loi portant code électoral en République du Bénin : Les députés se conforment aux injonctions de la Cour

Loi portant code électoral en République du Bénin : Les députés se conforment aux injonctions de la Cour

La copie de la loi portant code électoral en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale il y a quelques semaines, a été renvoyée aux députés par les sept sages de la Cour Constitutionnelle.

Bénin : Me Adrien Houngbédji échange avec une délégation de l’Acp-Ue

Mais compte tenue de l’imminence des prochaines élections législatives au Bénin, les députés doivent se mettre au pas pour ne pas tomber sous le coup de la loi. Ainsi, il a été expressément convoqué par le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, une session extraordinaire, la cinquième de l’année 2018, afin que l’institution parlementaire se conforme aux injonctions de la Cour Constitutionnelle.

C’est la raison fondamentale de la convocation de cette session extraordinaire qui a été ouverte hier au palais des gouverneurs à Porto-Novo. Deux points sont inscrits à son ordre du jour. Il s’agit d’une part de l’adoption de la mise en conformité avec la Constitution des articles 227, 244, 249 et 308 de la loi 2018-31 portant code électoral en République du Bénin et d’autre part, de l’examen du projet de loi relative à la traite des personnes.

Les députés ont examiné hier le premier point concernant la mise en conformité avec la Constitution des articles 227, 244, 249 et 308 de ladite loi. C’est à l’unanimité à l’exception de 07 députés qui ont voté contre et 00 abstention, que les députés présents ou représentés ont mis en conformité ces dispositions. Quant au second point, son examen a été renvoyé à ce jour, mardi 09 octobre 2018. Probablement que les députés vont clôturer cette cinquième session extraordinaire à la suite de l’adoption de ce second point de l’ordre du jour.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire

    on peut ne pas vouloir passer des vacances ensemble avec azanai..à st tropez..mais il faut avouer..que ce monsieur est d’une droiture unique en son genre..

    sa versalité cache..un homme de principe…

    Ceci étant dit…je crois qu’il sait plus..sur les rupturiens..et il fera des déballages..

    On a entendu..le départ de hollo de la cour const..et dans la foulée..une batterie de lois…charte des partis politiques,le code électoral, et la création de la criet…dont la validation..est minitieusement..fait de telle sorte..que leur initiateur..soit celui qui validera…tout ça..

    Le tempo…est clair..et c’est ce que azanai avait vu venir

    Hollo…était celui qui génait..le coup d’ état permanent….

    Enfin…je suis triste de voir…que houngbe,amoussou et idi au soir de leur vie…en arrivent à poser,à cautionner…tout ça…

    Quel dommage..!!

  • Avatar commentaire

    personnellement…mon souhait en tant que citoyen…c’est que tout ce qu’on nous a promis..dans le pag se réalise…meme si je ne crois…à cette blague…

    Je l’ai dit dés le départ..que c’est une chimère..

    mais qu’à ce le tienne…nous aurions gagné…quelques chose vues des sommes empruntées en notre noms..

    Mais étant profondément croyant….j’ai foi…que la dialectique des chose va nous surprendre…quelques que soient les dispositions prises pour contenir..les évenements…

    quelques que chose se passera…!! quoi..?…j’en sais rien..!!

  • Avatar commentaire
    SONAGNON Il y a 1 mois

    Notre pays le Bénin ne connait aucune évolution avec ces réformes.

    Ces réformes ne marquent aucune avancée politique et démocratique dans notre pays. Tout comme les dictatures, elles vont durer le temps du bâillement instauré par Patrice TALON.

    J’ai espoir, que ce temps connaîtra une fin plus vite qu’on ne croit.