Pédophilie : convoqué par la justice française, le Vatican dit niet

Pédophilie : convoqué par la justice française, le Vatican dit niet

Assigné en justice par un homme victime d'abus sexuels au milieu des années 1960, le Vatican a décidé de ne pas répondre favorablement à l'appel du TGI de Bourg-en-Bresse.

Église Catholique : le pape François apporte un grand changement au catéchisme

Assigné à comparaître par la justice française, le Vatican a décidé de ne pas répondre favorablement à cette requête. En effet, selon certaines informations, les services du Saint-Siège ont décidé d’adresser une fin de non-recevoir au tribunal de grande instance de Bourg-en-Bresse, afin de répondre aux accusations d’un homme, aujourd’hui âgé d’une soixantaine d’années. 

En effet, ce dernier a été victime d’abus sexuels au beau milieu des années 1960 alors qu’il n’était qu’agé que de douze ans. Il portera plainte de nombreuses années plus tard et, malgré l’ancienneté des faits – qui étaient alors supposés – le prêtre du lycée dans lequel les abus ont eu lieu, a été reconnu coupable en 2015 après avoir reconnu les faits face à la police locale. Selon la victime, le Vatican aurait été au fait des agissements du prêtre et aurait d’ailleurs décidé de le couvrir. 

“Le Vatican fuit ses responsabilités”

C’est à ce titre que l’homme en question a décidé de poursuivre le Saint-Siège en justice, d’autant plus que le Vatican a un devoir moral de surveillance, de sanction – voire même de retrait – de ses prêtres accusés et/ou condamnés pour conduite inappropriée. 

Cependant, le Saint-Siège a décidé de ne pas répondre favorablement à cet appel de la justice française. Une décision mal accueillie par la victime de ces abus et son avocat qui ont récemment estimé que le Vatican fuyait ses responsabilités.  

Depuis quelques mois, de nombreuses révélations concernant les pratiques douteuses de nombreux prêtres, notamment au Chili ou en Irlande,, ternissent l’image de l’Eglise. Le Pape François tente tant bien que mal de faire bonne figure, cependant, force est de constater que les déboires du Vatican sont encore loin, très loin d’être réglés.

Commentaires

Commentaires du site 11
  • Avatar commentaire
    MAMAN ALOE VERA Il y a 1 mois

    CELUI QUI COMMET LE PÉCHÉ DOIT PAYER. IL N’Y A PAS QUE DES PÉDOPHILIES À L’ÉGLISE CATHOLIQUE. VOYONS LE PÉCHÉ QUI EST EN LA PERSONNE. QUE CELUI QUI N’A JAMAIS PÉCHÉ LUI LANCE LA 1ÈRE PIERRE. SOUTENONS NOTRE PAPE. UN ÉTRANGER QUI COMMET UN CRIME À L’ÉTRANGER EST PUNI PAR LE PAYS D’ACCUEIL. ON NE CONVOQUE PAS SON PAYS D’ORIGINE. ARRÊTONS LA HAINE ET LA JALOUSIE CONTRE LES KTO. NOUS SOMMES PLUS FORT QUE JAMAIS. PRIONS POUR LES FAUTIFS ET LES VICTIMES. L’ÉGLISE PRÔNE L’AMOUR DU PROCHAIN , LE PARDON ET LA PAIX.C’EST UNE SEULE DENT POURRIT QUI FAIT SENTIR LA BOUCHE.

  • Avatar commentaire
    TONNERRE- JUPITER Il y a 1 mois

    Qui avec qui? Min kpo min kpo? Vatican gbè mi ton????
    Si vous recommencez encore, so na djè min mè

  • Avatar commentaire
    Soleil d'Afrique Il y a 1 mois

    Jojolabanane, ce n’est le pape qui a commis des abus; mais un prêtre. C’est le coupable qui répond de ses abus; et non l’institution. Qu’il passe en jugement, qu’il fasse la prison, qu’il paie pour son crime… Mais, on ne va pas faire porter le chapeau des erreurs des individus à l’institution.

    • Avatar commentaire
      Jojolabanane Il y a 1 mois

      Lol
      Tu connais bien ton jojo…..il ne peut être sérieux plus de 24 heures 

  • Avatar commentaire
    Cyrille Il y a 1 mois

    Il est vrai que c’est difficile pour la personne qui a été victime de ce viol. Mais déjà le prêtre concerné à été présenté à la justice. Pourquoi demander une audition au Vatican?

  • Avatar commentaire
    Jojolabanane Il y a 1 mois

    Lorsqu’on convoque un boconon, il a obligation de s’y rendre, pourquoi pas le Pape ? Je crois qu’il faudra décerner un mandat d’arrêt international à l’encontre du Vatican et tous ses membres ainsi, nous allons l’interpeler Ce Pap si jamais il refoule le sol Béninois…..d’ailleurs le Bénin est de religion vaudou.

    Mon ami Aziz et moi sont prêts à mettre en exécution tout mandat d’arrêt contre le Pap François…..

    • Avatar commentaire
      Cyrille Il y a 1 mois

      Trop de haine. Le Bénin est de religion chrétienne. Je vois pas ce que le Vaudou apporte au développement du Bénin sinon vous seriez la 1er puissance économique et politique d’Afrique pour ce limité qu’en Afrique

      • Avatar commentaire
        Jojolabanane Il y a 1 mois

        the word “développement “ is made by those who are using  anthropological typologies supporting the classification of human populations into physically to discret human classes, that might be asserted to be superior or inferior. They are those pseudoscientific, pseudoeconomist, pseudo politician  who believe that empirical evidence exists to support or justify racism, racial and class inferiority, or racial and class superiority. 

      • Avatar commentaire
        MAMAN ALOE VERA Il y a 1 mois

        MERCI CIRYLLE. QUET SEUL LE COUPABLE PAYE. QUE SEULE LA PERSONNE QUI N’A JAMAIS PÉCHÉ LUI LANCE LA 1ÈRE PIERRE. UN ÉTRANGER QUI COMMET UN CRIME À L’ÉTRANGER EST PUNI PAR LE PAYS D’ACCUEIL.ON NE CONVOQUE PAS SON PAYS D’ORIGINE. ARRÊTONS LA HAINE ET LA JALOUSIE CONTRE LES KTO. JE SOUTIENS MON PAPE. SI UN ENFANT VOMI SUR LE PAGNE DE SA MÈRE, LA MAMAN LAVE LE PAGNE AVEC SES MAINS. ELLE NE COUPE PAS LA PARTIE SALLE AVEC LES CISEAUX. IL N’Y A PAS QUE DES PÉDOPHILIES À L’ÉGLISE CATHOLIQUE. NOUS AVONS DES PRÊTRES FIDÈLES AUSSI. CEST UNE SEULE DENT POURRIT QUI FAIT SENTIR LA BOUCHE. L’ÉGLISE PRÔNE L’AMOUR DU PROCHAIN, LE PARDON ET LA PAIX. LE DIABLE EST DEBOUT POUR DIVISER LES CHRETIENS. TOUTES LES CONFESSIONS RELIGIEUSES COMPTENT DES PÉCHEURS ET CRIMINELS DANS LEURS ASSEMBLÉS. .PRIONS POUR CEUX QUI TOMBENT.

        • Avatar commentaire
          Jojolabanane Il y a 1 mois

          Amen

          Mais un mandat d’arrêt contre le pape bousterait l’économie de la presse….lol