Présidentielle au Cameroun : l’Église catholique dénonce les résultats

Présidentielle au Cameroun : l’Église catholique dénonce les résultats

Suite à la réélection de Paul Biya au Cameroun, certains évêques catholiques ont fait part de leurs interrogations concernant la véracité du résultat final.

Afrique : Après le Rwanda, l’Angola veut fermer des églises

Au Cameroun, la récente réélection du président Paul Biya pour un septième mandat ne passe pas vraiment auprès de l’Église catholique. En effet, les évêques du Cameroun ont émis des doutes quant à la transparence des résultats annoncés. Selon Monseigneur Samuel Kleda, le président de la Conférence épiscopale, ces scores ne semblent pas relater la réalité du vote.

Des chiffres qui intriguent les évêques camerounais

Afin d’appuyer ses propos, ce dernier a pris pour exemple les régions du nord du pays qui, malgré le fait qu’elles soient touchées par une grande misère et de nombreuses difficultés économiques et sociales, auraient voté à 89 % pour le pouvoir en place. 

En effet, comment des hommes et des femmes vivant dans une situation délicate et des jeunes devant fuir, parfois du côté de Boko Haram ont pu voter pour une personne qui ne semble pas agir en leur faveur ? Une aberration pour celui qui estime que les chiffres transmis par la Conseil constitutionnel sont tout simplement faux. 

Malgré tout, c’est avec 71% des voix que le président sortant Biya a remporté le scrutin final, devançant assez largement son adversaire principal, Maurica Kamto qui lui, a reçu 14% des suffrages.

Au pouvoir depuis 36 ans, Paul Biya, 85 ans, ne semble pas prêt de passer le flambeau à la nouvelle génération.

Commentaires

Commentaires du site 0