Procès Atao au Bénin : « Le tribunal (fait) du dilatoire pour faire perdurer la détention de notre client » dixit Me Baparapé

Procès Atao au Bénin : « Le tribunal (fait) du dilatoire pour faire perdurer la détention de notre client » dixit Me Baparapé

Le procès du député Atao Hinnouho connaît un nouveau report. Le verdict attendu ce jour est renvoyé au 23 octobre, ce qui n’est pas du goût de Me Baparapé, l'un des avocats du député.

Affaire Atao Hinnouho : Gilbert Togbonon parle de consultation psychiatrique

Maître Aboubacar Baparapé vent debout contre le nouveau report du procès Atao. L’avocat dénonce le non-respect des droits de son client. « On dit que les avocats, la loi leur permet de faire du dilatoire dans le cadre des droits de la défense. Là je constate que c’est le tribunal qui est en train de faire du dilatoire pour faire perdurer la détention de notre client » a t-il déclaré .L’homme de loi a  par ailleurs dénoncé le comportement du juge Azo chargé de l’affaire . A l’en croire, c’est ce juge qui a renvoyé le dossier à cette date et il se permet quand même de s’absenter.

«Le mardi dernier, par rapport au dossier Korogoné, il était bien là. Le jeudi dernier il était présent dans le cadre de la Criet » fait remarquer Me Baparapé qui assure qu’on est plus dans un état de droit parce qu’aucune loi n’est respectée. « Nous naviguons à vue à la seule volonté des princes du moment.C’est eux qui décident. C’est eux qui sont la loi » à partir de ce moment on ne peut rien espérer, s’indigne l’avocat .

Il rappel pour finir qu’un procès en flagrant délit ne dure pas plus de six mois selon le code de procédure pénal. Au-delà des six mois, le détenu doit être libéré .Le député Mohamed Atao Hinnouho est en prison depuis bientôt  de quatre mois.

Bénin : L’He Atao Hinnouho retourne en prison

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire

    je me félicite..que les rupturiens..ont pu faire une démonstration de force à parakou…pour soutenir le gouvernement..

    c’est l’expression..de la démocratie et de l’état de droit.

    que se passera t il si l’opposition veut faire pareil….

    Aura t elle les autorisations… nécessaires..pour s’exprimer..librement..?

    il y a des petits détails qui nous trahissent….de notre bonne foi…

    je reconnais que yayi a fait pareil…celà ne l’a pas empecher…de prendre une réaclée par rapport..à son candidat

    mais ce qui me désole…c’est le fait d’imposer la prostitution de nos chefs réligieux…garants de la stabilté,de l’ impartialité…et de l’équilibre..des choses

    pourquoi..l’empereur de nikki..ne parle pas…?…

    C’est parce que en tant..qu’empereur..il n’a pas le droit de parler et de pre,dre position…et c’est en celà qu’il tire toute sa légitimité…

    A méditer…!!!

  • Avatar commentaire

    et c’est lieu de dire..que personne ne pouvait imaginer..qu’on en soit arrivé..là ou nous en sommes

    Et pourtant..yayi n’a pas pu soumettre le systeme judiciaire..dans ce pays…et il a été systématiquement désavoué..par rapport..aux divers dossiers intrduits par lui..

    Quand on pense…que konan bédié se plaint de l’instrumentalisation de la justcie ivoirienne…..

    Quand on sait…qu’au sénégal…kaliffa sall..a été destitué…de la mairie de dakar….par manipulation de la justice

    on peut légitimement douter de notre propre nature d’africain..à nos états dits démocratique et de droit…

    Autrement dit….nous sommes encore dans les réves…

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 2 semaines

    Bon Maître , il nous semble que atao n’a pas encore donné la clé de son coffre , ainsi que livré au profit de **** sa société de médicaments ; avec *** c’est la totale pour être libéré,; ****vous comprenez pourquoi mon ami et frère aziz est loin du benin