Sécurité, unification et économie au Nigéria : Buhari défend son bilan

Sécurité, unification et économie au Nigéria : Buhari défend son bilan

A l’occasion du 58 ème anniversaire de l’accession à l’independance du Nigeria, Le Chef de l’etat, Muhammadu Buhari fait un discours plaidoirie à la nation.

Bénin: Position du PLP sur le remaniement ministériel

Muhanmmadu Buhari a abordé d’importantes questions nationales telles que la menace “Boko Haram”, la guerre anti corruption et les réformes économiques. Saluant les progrès réalisés dans la lutte contre l’insécurité dans le pays par l’armée et les agences de sécurité, il a mis en garde les forces perturbatrices et corrosives qui sur les réseaux sociaux intoxiquent, pour qu’elles renoncent à leurs actes ou soient disposées à faire face à la loi. 

Dans son discours, le président a plaidé pour une confiance accrue des nigérians en la capacité régalienne de l’Etat et a promis aux Nigérians, à l’orée 2025, d’éradiquer la menace « Boko Haram ».

Parlant économie, le Chef de l’Etat nigérian a déclaré que son gouvernement “travaillait à s’éloigner de la dépendance du pétrole pour accroître ses capacités de production et les réformes économiques de son administration”.

Il existait désormais un environnement favorable aux investissements locaux et étrangers au Nigéria. Faux ! rétorque l’opposition, le PDP ( The Peoples Democratic Party). 

Et son porte-parole  Kola Ologbondiyan de déclarer que « Peut-être faut-il rappeler » « à  M.  le Président que son nouveau ministre des Finances, Zainab Ahmed, avait averti le mois dernier que son pays était confronté à de graves problèmes de recettes, tandis que la Banque centrale du Nigéria craignait que notre pays ne glisse davantage vers la récession en raison de sa mauvaise exécution du budget 2018. » ; qualifiant le discours de Muhammadu Buhari de «litanie de fausses déclarations, d’affirmations vides et de fausses promesses».

Commentaires

Commentaires du site 0