Syrie : la Russie ne veut plus des casques blancs

Syrie : la Russie ne veut plus des casques blancsMOHAMAD ABAZEED / AFP

Les casques blancs, organisation humanitaire de protection civile syrienne, qui joue un rôle essentiel dans l'assistance et le secours des populations syriennes en zones de conflit, est vivement contestée par la Russie.

Bénin : Patrice Talon effectue une visite en Inde

Le Kremlin ne considère pas les casques blancs qui sont présents dans les zones rebelles comme des secouristes. Moscou les affilie fréquemment à des groupes terroristes. La Russie a ainsi formulé une demande à l’endroit des chancelleries occidentales.

Les Russes souhaitent que les Occidentaux fassent sortir de la province d’Idleb et de la Syrie les casques blancs qui s’y trouvent, affirmant qu’ils représentent une menace.

À la demande des autorités russes, une réunion du conseil de sécurité de l’ONU, s’est tenue à huis clos, ce jeudi et le représentant russe à cette réunion, a déclaré à propos des casques blancs: “la présence des casques blancs est source de menace. Nous demandons aux pays occidentaux de retirer les casques blancs de Syrie.”

Le représentant russe a été formel. Selon un diplomate présent a la réunion qui s’est exprimé sous couvert de l’anonymat, le mandataire russe a affirmé: “Sortez-les des zones où ils sont, notamment à Idleb.” Cette interpellation de la Russie a très vite fait réagir plusieurs chancelleries occidentales dont les États-Unis, le Royaume-Uni et la France qui dénoncent des informations mensongères. Ces pays sont tous unanimes sur le fait que les casques blancs ne constituent en rien un danger et qu’ils représentent un soutien primordial pour la population syrienne dans le conflit que connaît le pays.

Commentaires

Commentaires du site 0