Affaire Khashoggi : même si MBS est impliqué, Trump va préserver la relation avec Ryad

Affaire Khashoggi : même si MBS est impliqué, Trump va préserver la relation avec Ryad

L'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, a eu un retentissement mondial. Tué à l'intérieur du consulat saoudien d'Istanbul en Turquie par des agents venus de Riyad, les autorités saoudiennes sont fortement soupçonnées d'avoir joué un rôle dans le meurtre de Kashoggi.

Affaire Khashoggi : comme l’Allemagne, la France annonce des sanctions

Plusieurs chancelleries occidentales avaient exprimé leur indignation après la mort de Jamal Khashoggi et elles avaient sommé l’Arabie Saoudite de faire toute la lumière sur cette affaire. Recep Tayip Erdogan, le président turc avait affirmé que l’assassinat du journaliste avait été planifié plusieurs jours à l’avance.

Selon le dirigeant turc, les autorités saoudiennes ont joué un rôle clé dans l’assassinat de Khashoggi. Un nom revenait sans cesse dans les investigations, celui du prince héritier, Mohamed Ben Salmane. Jamal Khashoggi, qui était chroniqueur pour le Washington Post était très critique envers MBS et selon l’avis de certaines sources, le prince héritier aurait piloté le processus de liquidation de Khashoggi. D’après certains médias américains et pas des moindres comme le Washington Post, la CIA n’a plus de doutes sur la responsabilité de Mohammed ben Salmane dans le meurtre du journaliste.

Même si MBS est impliqué, Trump veut consolider les relations avec Riyad

Ce mardi, le président américain Donald Trump a déclaré que les services de renseignements américains poursuivaient le travail d’analyse des informations. Dans un communiqué, il a toutefois indiqué : ” il se pourrait très bien que le prince héritier ait eu connaissance de cet événement tragique peut-être, peut-être pas!” avant d’ajouter: ” Nous ne connaîtrons peut-être jamais tous les faits entourant le meurtre de Jamal Khashoggi, un crime épouvantable que notre pays ne pardonne pas.”

Cependant, malgré le caractère ignoble de l’assassinat de Khashoggi et même si les preuves finissent par s’accumuler contre le prince héritier, le locataire de la Maison-Blanche a précisé que les États-Unis entendent rester un partenaire inébranlable de l’Arabie saoudite car de nombreux enjeux économiques, géostratégiques et sécuritaires lient les deux puissances. En adoptant cette posture bivalente, le président américain entend préserver l’alliance avec la monarchie saoudienne qu’il estime stratégique.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire

    Tout se pait ici bas si bas il y a rien sans recompense sur cette Terre