Atao Hinnouho : son parti rejoint la « Dynamique Républicaine » et garde confiance en la justice

Atao Hinnouho : son parti rejoint la « Dynamique Républicaine » et garde confiance en la justice

Au terme de son Conseil national hier, samedi 03 novembre 2018 à Tanto, le parti Rassemblement des élites pour un succès objectif par une alternance triomphale avec des actions orientées (RésoAtao) du député Mohamed Atao Hinnouho a pris la résolution de se fondre pour la création du bloc « Dynamique Républicaine » de la mouvance présidentielle.

Bénin : Atao Hinnouho a des certificats de mise en consommation selon Me Bocovo

« Nous, militantes et militants du parti RésoAtao réunis en Conseil national ce jour, samedi 03 novembre 2018, décidons de la fusion du parti RésoAtao avec d’autres formations politiques pour la création du parti Dynamique Républicaine avec toutes les conséquences de droit ». Ainsi ont décidé les membres du conseil dans le communiqué final de leur réunion.

D’après le communiqué, cette décision est une suite logique des résolutions du congrès ordinaire du parti tenu le 28 juillet 2018 à Porto-Novo d’une part, et des décisions de la réunion du bureau exécutif national le 28 octobre 2018 d’autre part. «Notre parti est prêt à s’unifier aux blocs de la mouvance» affirme la vice-présidente, Eliane Saïzonou. En prenant la décision de la fusion, le Conseil a donné mandat à la vice-présidente pour remplir toutes les formalités à ce propos. Entre autres, la signature de l’acte portant fusion du RésoAtao et la signature de la convention de constitution du parti Dynamique républicaine.

Notons que ce Conseil national s’est tenu en l’absence du président du parti, le député Mohamed Atao Hinnouho. Il est actuellement incarcéré à la prison civile de Cotonou depuis le dimanche 13 mai 2018. « Un homme de grande dimension qui, ne pouvant fuir la justice de son pays, s’est rendu lui-même au parquet afin d’être jugé par rapport à l’affaire dite de faux médicament. Nul n’a plus besoin de rappeler les conditions dans lesquelles notre président croupit en prison à ce jour. Nous avons confiance en la justice de notre pays et nous restons persuadés que la vérité triomphera un jour et notre président retrouvera sa liberté pour notre bonheur » a confié la vice-présidente. Le délibéré du procès est pour le mardi 6 novembre prochain au tribunal de première instance de Cotonou.

Commentaires

Commentaires du site 13
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 2 semaines

    Euh bien , les voici servis et sec , du moins en première instance ; on attend l’appel 

  • Avatar commentaire

    Il ne peut plus marcher…sur ses deux jambes..et ce n’est qu’un début

    Tous ceux qui ont..par opportunisme,par méchanceté,haine…nous disaient…à bas yovo,à bas zinsou..vive talon…

    Dis je…en auront pour leur compte..un à un..y compris le peuple..qui s’est laissé abuser.

    Dieu..a agit promptement..comme il sait le faire..

    Le plus dure va arriver..

    Talon..va mettre à la retraite..politique..et écarter à jamais..certains..qui se croient incontourables

    Talon étonnera..ce peuple…

    • Avatar commentaire

      Moi j’ai combattu la candidature de Lionel Zinsou en raison des conditions que cette candidature, et je ne le regrette pas.

      Dans le même temps, je disais que Patrice Talon ne devrait même être autorisé à être candidat.

      La cour constitutionnelle n’a pas fait son travail. La constitution du Bénin dit qu’il faut être de *****.

      Rien que pour ces motifs, cette candidature ne devrait pas avoir lieu.

      Résultat, voilà où nous en sommes.

      Au moins le mandat de Talon révèle les limites de notre constitution. Il faut tout remettre en cause pour prévenir à jamais ce qui nous arrive aujourd’hui.

  • Avatar commentaire

    Faire confiance en une justice..dont les juges eux memes..disent qu’ils n’ont plus confiance….ça c’est du lourd..!!!

    Le docteur d’ajégoulé…en faisant confiance à son avocat..à tiré à terre…et d’ailleurs tous ceux qui ont fui..ont tiré leçon..des cas korogoné,atao,métégnon…

    Voyez vous…comment dagbé sossou..malgré la charge contre lui..dans sa gestion…de la mairie de lokossa…fait confiance en la justice…puisqu’il est du bon coté..

    Ces deux poids, deux mesures…ne sont pas visibles…par nos contorsionnistes forumistes…de fonction….

  • Avatar commentaire

    Ça c’est une insulte pour les femmes

  • Avatar commentaire

    Comme macron..a eu ce genie unique en son genre de faire exploser..des partis politiques qu’on croyait institutionnels…et taillés dans du roc..eh bien…talon est dans ce chemin..

    S’il arrive à le faire…force est de reconnaitre…que celà sera l’acte majeur…depuis notre indépendance..et de ce fait aura la meme portée..que la conf nat..de 1990…

    je ne fais que rigoler..quand…je lis,regarde,entend…ce concours..de soutiens…riches en phrasiologie..de part et autres

    Des ennemis d’hier..les uns se croyant plus malins que les autres…dans un meme panier….il faut le faire..et impossible n’est pas beninois…

    Espérons..que la guerre des égo,les turpitudes,les coups bas…ne viendront pas gater cet élan…

    On verra…bien..!!

  • Avatar commentaire

    justice au bénin?

  • Avatar commentaire

    toujours l’intérêt personnelle
    est ce que atao peut encore marcher sur ses deux pieds? ça fait mâle à entendre

  • Avatar commentaire
    The Atlantean Il y a 2 semaines

    Je ne saurais où commencer, le fait est que le béninois aime le désordre, et pour ce faire le désordre politique. Il est évident cependant de voir naître de par endroits des micros-partis politiques qui n’affichent aucune plateforme politique. Certes le pays est pauvre, et chacun se bat pour avoir la part du gâteau. C’est un jeu dangereux, car le pays est soumis à des forces qui crient toutes à la tour de babel d’où la confusion systématique des béninois, car personne en réalité n’arrive plus à discerner la vérité avec les nombreux partis politiques au Bénin, ce qui résume plusieurs dieux endogènes equivalent plusieurs partis politiques. Quelle honte abyssale! Et pourtant j’avais donné l’idée de la création de deux partis politiques solides au Bénin, cause perdue à mon avis.

  • Avatar commentaire

    Mieux vaut en rire

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 2 semaines

    Le sort de ce malheureux fait pitié. Il continue de faire confiance à une justice qui a bafoué le principe de présomption d’innocence et tous ses droits de députés et de l’homme l’a jeté en Prison depuis son lit de malade sans que son immunité parlementaire soit levée, malgré que le juge des libertés a opté pour sa libération.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 2 semaines

    Et dire que c’est un homme ce atao ? Heureusement que c’est une femme qui sonne la reddition ;