Bénin : 10.000 F par fonctionnaire pour financer la Culture

Bénin : 10.000 F par fonctionnaire pour financer la Culture

Dans ses propos de clôture de la 14ème édition du Festival international de théâtre du Bénin (FITHEB), samedi 24 novembre 2018, le directeur Erick-Hector Hounkpê est revenu sur des pistes de solutions pour relever les défis majeurs de cet événement et de la culture en général au Bénin.

14e édition du Fitheb au Bénin : La direction lance l’appel à spectacles

Les difficultés d’ordre financier persistent dans la vie du FITHEB. L’édition 2018 qui s’est déroulée du 16 au 24 novembre n’y a pas échappé même si elle fut belle avec sa riche programmation exécutée dans son entièreté. Les défis demeurent pour les prochaines éditions. « Il faut plus de mobilisation de ressources et du public » souligne le directeur du FITHEB, Erick-Hector Hounkpê.

A l’en croire, les deux vont de pair. Selon ses propos, il faut inscrire le FITHEB dans une démarche de médiation culturelle plus forte et plus étendue vers le public. « Nous ne pouvons pas continuer à célébrer le théâtre grandiloquent dans les salles. Nous devons démocratiser le théâtre. Nous devons aller vers les gens. Parce que si nous passons notre temps à dire que le public va venir, il ne viendra pas. Ce que les autres vivent est un travail de 300 ans ». Ayant axé son mandat sur cette politique, il relève que cela a besoin de beaucoup d’investissement.  « Quand l’Etat va décider, cela se fera » ajoute-t-il.

Pour le faire, Erick-Hector Hounkpê soutient que l’Etat pourra mettre à contribution tous les fonctionnaires à travers une souscription individuelle et annuelle de 10.000 F Cfa par exemple, pour le théâtre ou la culture en général. Il estime également que d’autres cibles de la population dont les étudiants peuvent y participer aussi, avec 500 à 1000 F Cfa par an. Ceci, permettra non seulement de mobiliser des ressources suffisantes pour le FITHEB mais aussi de rendre réelle l’autonomie du contenu de ce festival. « On l’aurait libéré des carcans de financement. Si nous ne le faisons pas, d’autres viendront le financer pour nous et exigeront des types de spectacles qui ne conviendront pas forcément avec notre culture. C’est de cela qu’il s’agit » confie le D/FITHEB.

Pour lui, la solution pour sauver le FITHEB du manque de ressources financières réside dans le courage de l’Etat d’y investir et de le faire migrer vers les gens qui en retour vont payer. «Autrement, explique-t-il, il s’agit de faire en sorte que les innovations s’installent, et que tous les compartiments du public s’approprient le FITHEB, pour qu’en retour, et c’est le plus grand défi, qu’il y ait une rentabilité économique ». « Je sais que le FITHEB peut rapporter, non seulement en diplomatie culturelle, mais aussi en finance » défend Erick-Hector Hounkpê en fin de mandat à la tête de ce festival, le plus grand de l’Afrique dans le domaine du théâtre.

Commentaires

Commentaires du site 9
  • Avatar commentaire

    Bonne initiative DG/FITHEB, je valide 1000f/mois de fevrier a novembre. Pour les ministres de la republique: 100.000F de fevrier a novembre. et le president de la republique 500.000F de fevrier a novembre. Mon inquietude est la gestion d’un tel montant (pas une agence pour le faire SVP). Peut etre qu’il faut associer une banque ou volontairement on peut verser sans payer 50f de timbre!

  • Avatar commentaire
    Fabrice Trésor Il y a 2 semaines

    La vérité est amère mais il faut bien s’en rendre compte. Le beninois que nous sommes, nous voulons avoir tout beau, tout fait mais sans être capable d’y participer. J’entends certains parler de maigre salaire…. Pourtant ces maigres salaires ne nous empêchent pas de remplir les boîte de nuit et bars chaque week-end end, ni de prendre des tissus pour les cérémonies
    …… Sachez que nul ne viendra d’ailleurs bâtir notre pays à notre place. L’aide au développement n’a jamais développé une nation. Elle peut y contribuer.

  • Avatar commentaire

    Il est “gonflé” ce monsieur ! Les fonctionnaires déjà sont mal payés et lui, il se permet de faire une telle déclaration ? Les gens n’ont pas de quoi survivre et on va les obliger à mettre la main dans la poche participer au développement du théâtre ? Le théâtre, c’est bien le dernier des soucis de la population.

  • Avatar commentaire

    Si jamais quelqu’un tente de soustraire un centième de mon maigre salaire, il me verra au temps. C’est quoi la chose, toujours les fonctionnaires, j’ai jamais empêché quelqu’un d’être aussi fonctionnaire de l’État. Combien vous autre faites sortir de votre poche pour le soutient des fonctionnaires. Sachez une chose, vous allez tous payer avant de quitter cette terre.

  • Avatar commentaire

    IL a dit une vérité qui a particulièrement attiré mon attention. Si nous béninois ne finançons pas notre fitheb, d’autres personnes viendront le faire et nous imposerons des théâtres qui ne seront pas forcément en rapport avec notre culture. C’est de la pure vérité et ça devrait faire réfléchir tout béninois amoureux de son pays..! Le prélèvement de 10.000f par an chez tout les fonctionnaires de l’état pourrait régler beaucoup de problèmes dans ce pays. Mais est-ce que les béninois sont aussi patriotes pour accepter ça..? Nous devons aimer notre pays et travailler, investir pour relever ce pays afin de le révélé au monde entier. Le béninois pense qu’il faut juste bavarder, critiquer et injurier, non il faut aussi agir et arrêter de croire que seul un individu doit tout faire. Nous sommes plus de  10.000.000 de personnes, si nous apportons tous notre contribution notre pays sera l’un des meilleurs pays non seulement en Afrique, mais le monde entier..!

    • Avatar commentaire

      Pourquoi aller prendre 10 000f aux pauvres fonctionnaires qui ont déjà du mal à boucler les fins de mois. Le 1/10e des milliards que nous pompe chaque année **** adulé à travers le **** et autres suffisent largement pour financer le fitheb. Si talon est vraiment patriote qu’il commence à sortir un peu de sa poche et le peuple suivra.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 2 semaines

    *** hounkpe a bien contribué à la venue de talon , qu’il se débrouille avec lui . Avec yayi , il y avait les mulliards pour la culture

    • Avatar commentaire

      Pfff. Toi Olla Omar  tu es trop négatif. Tu ne dis rien de bon. C’est quoi..? Dis nous un peu TALON a enlever un de tes parents qui volait quelque part sous Yayi..oubien c’est toi même.? Ça doit être ça..! 

    • Avatar commentaire

      Olla Omar est négatif et corrompu jusqu’à la moelle épinière..! Il n’arrive plus à voir rien de bon..! Il a été aveuglé par la corruption.