Bénin : Jacques Ayadji en colère contre les entreprises chargées de la réfection des pistes rurales

Bénin : Jacques Ayadji en colère contre les entreprises chargées de la réfection des pistes rurales

Le directeur général des infrastructures (dgi) a rencontré les entreprises chargées de l’exécution des travaux de réfection des pistes rurales et des routes classées. Jacques Ayadji leur a fait part de son mécontentement.

Crise au port de Cotonou : Ayadji et Agbahoungbata proposent leur médiation

Jacques Ayadji n’est pas content  des 23 entreprises qui exécutent les travaux de réfection des pistes rurales et des routes classées au Bénin. Il a récemment rencontré les responsables desdites entreprises pour le leur dire  de vive voix. « Vous avez pris les travaux comme un amusement. Ça ne se passera pas comme ça » lance le Dgi à ses vis-à-vis. Pour lui, toutes ces entreprises confondent le reprofilage lourd avec le reprofilage léger.

Ils ne mobilisent  qu’une niveleuse sur le terrain et sans encadrement. « On leur confie les travaux , on fait ça mal, sachant qu’une route en terre est une route fragile on ne fait rien et on dépose les factures pour se faire payer » fulmine Jacques Ayadji.

Les responsables d’entreprises sous contrat se sont expliquées avant d’exposer les difficultés auxquelles ils sont confrontés sur le terrain. Le dgi a proposé des solutions aux problèmes évoqués par ses vis-à-vis avant de leur  lancer un dernier avertissement. « La Dgi va  organiser des descentes inopinées sur le terrain et les entreprises défaillantes seront systématiquement remplacées » a-t-il prévenu. Jacques Ayadji a pour finir invité les entreprises à se rapprocher des autorités locales qui  coiffent leurs zones d’intervention, pour une bonne exécution  des travaux.

Commentaires

Commentaires du site 0