Bénin : Janvier Yahouédéhou tacle les ténors de l’opposition en exil

Bénin : Janvier Yahouédéhou tacle les ténors de l’opposition en exil

Le président du Cos-lépi était dimanche l’invité de l’émission "Zone Franche" de Canal 3. Janvier Yahouédéhou a tressé des lauriers au président Talon. L’opposition a eu droit à une couronne d’épines.

Affaire PPEA 2 au Bénin: Un recul grave pour la démocratie

Janvier Yahouédéhou est charmé par les actions posées par le chef de l’Etat et il ne manque aucune occasion de le crier urbi et orbi. Reçu dans l’émission “Zone Franche”, dimanche, le président du Conseil d’orientation et de supervision de la liste électorale permanente informatisée (Cos-Lépi)  à clamer son soutien au chef de l’Etat. Pour lui, « les Béninois  (regretteront) le président Talon après son départ ». Il assure que les réformes menées par le chantre du nouveau départ  sont nécessaires  pour le développement du pays et  méritent  d’être accompagnées . Le président du Cos-Lépi a également apprécié la posture de l’opposition sous le régime Talon. A l’en croire, les opposants ne sont pas  assez courageux. Ils sont nombreux à fuir le pays se proclamant d’office comme des exilés politiques. « Du temps de Boni Yayi, on a connu des exilés politiques. Mais aujourd’hui, ce sont des gens qui sont appelés à répondre devant la justice qui ont fui. Moi je ne parle pas là d’exilés politiques » a déclaré Janvier Yahouédéhou.

La lépi sera utilisée pour les législatives de 2019

Le chef du Cos-Lépi a par ailleurs opiné sur l’actualisation de la liste électorale permanente informatisée. Selon ses dires, tout est mis en place pour que la lépi soit utilisée pour les législatives de 2019.L’opération d’actualisation connaîtra son épilogue le mois prochain. « Ce n’est que vers les 20 et 25 janvier 2019 que nous prendrons contact avec la Céna pour distribuer les cartes » a-t-il fait savoir.  Il ajoute qu’il n’y aura pas une réimpression de nouvelles cartes pour ceux qui en possèdent déjà. Ceux qui ont égaré leurs cartes doivent les déclarer au commissariat de police pour prendre un certificat de perte. Le Cos-lépi leur délivrera ensuite un duplicata.

Les béninois qui n’ont pas encore été enrôlés du fait de leur absence du territoire national peuvent saisir la Cour constitutionnelle conseille Janvier Yahouédéhou. Il assure par ailleurs que tout le monde sera enrôlé. « Il y aura un redéploiement des kits pour enrôler ceux qui n’avaient pas été enrôlés dans la base » affirme-t-il. In fine, le président du Cos-Lépi a salué le président Talon pour avoir mis à la disposition du Cos-lépi le financement nécessaire à la réussite de sa mission.

Commentaires

Commentaires du site 12
  • Avatar commentaire

    Plutôt que Janvier Yahouédéhou tacle les ténors de l’opposition en exil, il ferait mieux de porter à la CRIET l’affaire des 5 millions FCFA remis à Rosine SOGLO par le jeune ministre **** des finances Wadagni. Ils sont tous ***!!!!

  • Avatar commentaire

    Hum! Janvier Y. quelle déchéance morale!
    Avec ce Monsieur on dire qu’il n’y a pas loin du Capitole à la Roche Tarpéïenne.

  • Avatar commentaire

    Il a fini de bouffer ajavon, maintenant c’est talon il mange

  • Avatar commentaire

    Il me fait honte, il avait dénoncé les Boko, Nierri et autres sous yayi concernant l’affaire machines agricoles, maintenant, il s’associe avec eux, le béninois est bizarre, la lutte contre la corruption qu’il faisait en utilisant sa radio planète était une tromperie, il faut vivre longtemps au Bénin pour voir le vrai visage des gens

  • Avatar commentaire
    Fin du CFA Il y a 4 semaines

    Janvier faut pas etre un traitre. 

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 4 semaines

    Janvier Yahouédéhou peut parler beau maintenant. Car c’est la saison de villipender les autres pour se faire bon apôtre de Talon. Ici dans ce même Bénin, il critiquait et dénoncait avec verve la corruption de ceux-là qui sont aujourd’hui autour de Talon sans que rien ne s’y fait. Il préfererait que Djènontin, Ajavon et autres soit jetés en prison sans preuve de ce dont le conseil de ministre de Talon les accusait. Pourtant ce ne sont pas ceux-là qui sont mêlés dans les affaires de corruptions de Maria gléta, des tracteurs surfacturés et de l’aide pour l’approvisionnement de leau aux populations rurales détourné. Quand je lis qu’il remercie Talon de lui avoir accorder les moyens pour la cos-Lépi, je relève, où peut conduire l’aveuglement politique et la soif de l’argent. ******

  • Avatar commentaire

    Ils sont les bienvenu dans mon pays, comme exilés politique ( le benin devien un pays à risque).

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 4 semaines

    Yahouédéhou a un os lepi qu’il rogne , a bien raison de miauler contre l’opposition pour faire plaisir au ” maitre ” talon

  • Avatar commentaire

    Il faut vivre longtemps pour voir sur cette terre!!!
    Janvier YAHOUEDEHOU qui soutient quelqu’un qui normalement devrait se retrouver dans un tribunal pour répondre des nombreux dossiers qu’il traîne.
    Son combat contre la corruption sous Kerekou et Yayi a quelle valeur avec sa posture actuelle ???

    Ils ne sont pas des exemples !!!

  • Avatar commentaire

    Ils sont exilés oú?schrrrrrrr que Macron les chassent de chateau rouge!!! Qu ils reviennt à Tokpa!